Partagez | 
 

 Sbires distiques ∴ les narakhes

Aller en bas 
AuteurMessage
L'Ombre de Dis

Maître du jeu ✮ Staff



.
.: L'enquiquineur en chef :.
avatar

✠ Je suis :
le Mal (arrêtez de rire !)
✠ J'ai :
trop de siècles et de sang à l'âme.
✠ Mon âme appartient :
À Dis
☉ Je suis actuellement :
  • indisponible (RP).
☉ Messages :
397


MessageSujet: Sbires distiques ∴ les narakhes   22.10.17 17:17



Sbires distiques ☩ les narakhes

Quand le songe devient réalité

✎ Le mythe

Narakhe est le mot distique pour ce que la plupart des gens considèrent comme « des démons ». Bien que Chtonya soit une dimension parallèle à la nôtre, elle lui est semblable en beaucoup de points et a également été le théâtre d'affrontements entre les narakhes et les aëls. Mais ici, point de manichéisme: les aëls sont aussi monstrueux que les narakhes, ils s'arrangent juste pour mieux le cacher.

✎ La biologie

Il existe plusieurs types de narakhe mais la norme veut que, à l'exception des démons mineurs qui officient comme familier et bien évidemment des Sat'hans, un narakhe ne dispose pas de corps. Il est pure énergie, qu'il (ou elle) modèle à sa guise. L'acte de procréation a plusieurs origines. Soit le narakhe est conçu entre deux êtres disposant d'un corps physique et la biologie s'occupe du reste, soit il est créé par un démon plus puissant qui y sacrifie une partie de son énergie, soit il était humain à l'origine et a évolué / été maudit / pas eu de chance dans la vie / s'est révélé particulièrement remarquable en terme de cruauté. Vous avez donc le choix en ce qui concerne l'origine du personnage, néanmoins il faut garder à l'esprit que chaque narakhe est affilié à un cercle, dont dépendent ses pouvoirs et ses prérogatives. Et qu'aucun d'entre eux, même un ancien humain, n'a de corps défini, tout se joue sur l'âme !

Les narakhes n'ont pas besoin de boire ou de manger, ni même de dormir, par contre ils ont besoin de retourner périodiquement à Dis pour être en contact avec l'énergie de leur dimension, au risque de dépérir petit à petit.

Notez que la présence d'un narakhe laisse une trace sur le corps qu'il possède: un tatouage magique apparait à un endroit (à votre libre choix) pour marquer le sceau entre l'essence et le corps, mais également tenir le compte des âmes récoltées par le narakhe. Impossible de l'altérer ou de tricher sur les chiffres !

✎ Les narakes particuliers

Comme évoqué plus haut, certains types de narakhes sont différents des autres:
※ Les familiers: ou kir'narakhe disposent également d'un corps propre, il en existe de toutes sortes. Ils sont le lien entre Dis et les différentes dimensions. Souvent, ils sont liés à des démonistes ou à des ar'narakhes grâce auxquels ils sont capables de passer entre les dimensions sans invocation après avoir été appelés une fois. Ce sont les seuls capables d'un tel miracle. Vu qu'ils ne possèdent pas d'humains, ils ne sont pas jouables sur le forum, sauf par l'intermédiaire d'un démoniste ou d'un autre narakhe. En posséder un ne compte pas comme un pouvoir, mais veillez à bien justifier sa présence auprès de votre personnage.
※ Les Sat'hans, trop puissants pour quitter Dis sans mettre en péril l'équilibre du Multivers, ils ne sont pas jouables sur le forum. Vous trouverez plus de détails à leur sujet dans la suite de cette notice.


Les terres de légende

✎ Les 7 cercles & affiliations

Chaque cercle est basé sur un péché capital et dirigé par un Sat'han. Si vous choisissez d'incarner un narakhe, veuillez noter que vous n'avez droit qu'à un seul pouvoir et que ce pouvoir doit être lié à votre cercle. Nous donnons ci-dessous des thématiques et des indications globales, nous comptons sur votre imagination !

※ Cercle de l'avarice : Sat'han Mammon. Les pouvoirs du cercle de l'avarice sont liés à l'altération de l'état d'une matière ou d'un être. Le plus souvent, les membres du cercle sont capables de transformer ce qu'ils touchent en un matériel précieux mais ils sont également capable d'influencer la chance à leur avantage.
※ Cercle de la colère : Sat'han Samaël. Les pouvoirs du cercle de la colère sont liés au contrôle des émotions, empathie, manipulation mentale, tout ce qui est psychique et subtile.
※ Cercle de l'envie : anciennement sous la domination du Sat'han Bélial, il est récemment passé entre les mains de son fils, Nechtaàn, ce qui ne ravit pas tout le monde. Les pouvoirs du cercle de l'envie sont liés aux ombres, à la manipulation des cauchemars et, dans de rare cas, à la manipulation du FeuInfernal, à savoir le feu noir qui brûle sans discontinuer dans tout le cercle de l'Envie.
※ Cercle de la gourmandise : Sat'han Belzébuth. Les pouvoirs du cercle de la gourmandise sont liés à tous les types de faim. Les représentants de ce cercle sont capables de provoquer des faims insatiables, de pousser des individus à la folie. Ils sont également capable d'avaler n'importe quoi pour le transformer en énergie viable pour eux. Ce sont les affiliés au cercle de la gourmandise qui restent le plus longtemps loin de Dis sans souffrir d'effets secondaires.
※ Cercle de la luxure : Sat'han Asmodée. Les affiliés au cercle de la luxure sont tous des incubes ou des succubes qui disposent d'une enveloppe physique propre avec laquelle ils peuvent s'incarner dans une autre dimension, si on les invoque. Ils se nourrissent d'énergie sexuelle, provoquent des désirs incontrôlables afin de manipuler leurs victimes et d'obtenir des pactes.
※ Cercle de l'orgueil : Sat'han Lucifer. L'Étoile du matin est le porteur de lumière. Les pouvoirs de son cercle sont liés au feu purificateur. Leur aura a tendance à irradier, à aveugler les autres narakhes. Comme Lucifer a un caractère relativement instable et lunatique, il vit tantôt en ermite, tantôt en conquérant. C'est un ennemi imprévisible et redoutable, tout comme ses affiliés. On y voit difficilement clair dans ses plans, mais ce n'est jamais très bon.
※ Cercle de la paresse : Sat'han Belphégor. Les affiliés au cercle de la paresse sont plus dangereux qu'ils en ont l'air, puisqu'ils se nourrissent de la motivation d'autrui, jusqu'à les transformer en légume. Ce sont des sangsues qui volent l'énergie de leurs victimes pour s'en gorger, leurs rêves, leurs espoirs, tout ce qu'il y a de positif en eux. Ils n'ont pas de but particulier et Belphégor se tient généralement éloigné des guerres intestines à Dis.

✎ La hiérarchie démoniaque

La puissance d'un narakhe se mesure au nombre de pactes qu'il a conclu avec d'autres créatures. Le chiffre exact s'affiche sur une rune, impossible de tricher ! Les pactes permettent d'accumuler des points, qui ouvrent la voie au titre de Ar'narakhe (= Archidémon) où on attribue au narakhe un ou deux domaine précis de compétence.


Ce qui se murmure

✎ La question du diable

Le Mal Absolu n'existe pas et les textes bibliques sont des mensonges rédigés par les aëls. Certains narakhes, bons joueurs, y voient un coup de génie et n'ont jamais réussi à les égaler, malgré tous leurs efforts. Il n'y a pas un seul dirigeant à Dis mais bien sept, répartis sur sept territoires qui se présentent selon le bon vouloir du Sat'han à sa tête. Le cercle de l'Envie étant le plus instable, surtout ces derniers temps... A Dis, un humain deviendrait fou, car rien ne paraît logique. Sept portails surmontent une cité principale qui elle-même se compose d'échantillons architecturaux tirés de diverses dimensions, d'un goût parfois franchement douteux. Ces portails mènent sur les terres des cercles, la ville de Dis en elle-même n'appartient à personne et est supposée être un terrain neutre.

✎ Les cambions

Les cambions sont des bâtards narakhes, nés d'un parent distique et d'un parent humain (ou sorcier, ou garou, mais qui n'appartient pas à Dis). Les cambions sont affiliés au cercle de leur parent distique mais, souvent, soit ils se prennent pour des sorciers, soit ils meurent jeunes. Les cambions sains d'esprit, ça n'existe pas, assez simplement parce que la nature humaine n'est pas très compatible avec celle des narakhes. Dans le meilleur des cas, ils développent des personnalités multiples, sont des pervers narcissiques, des manipulateurs ou ont des pulsions violentes incontrôlables. Dans le pire des cas, ils se suicident ou sont assassinés par un parent craintif. Les cambions grandissent souvent sans leur parent narakhe, parce que l'instinct parental n'est pas la plus grande préoccupation d'un narakhe. Évidemment, ça dépend des cas, rien n'est absolu ! Quoi qu'il en soit, ils ne sont pas équipés pour vivre à Dis. Ils sont entre les deux, ils n'appartiennent vraiment à aucun monde. Ils sont maudits et peu utiles, même dans le cas où ils développent des pouvoirs liés à leur cercle. L'indifférence est pire que la haine...


Photo (c) Lubov2001

Revenir en haut Aller en bas
http://chtonya-verse.forumactif.com
 

Sbires distiques ∴ les narakhes

Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Héroclix] X-men contre Magneto et ses sbires (20.02.2010)
» DnD 4e édition
» [Fan-fiction] Sous la réalité...
» Dokfa Talys et sa bande de sbires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chtonya Verse ::  :: Petit Précis Interracial-
Sauter vers: