Partagez | 
 

 Ella † I walk through the valley of the shadow of death

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: Ella † I walk through the valley of the shadow of death   18.02.18 10:33


Antonella Gloria Vaseri

ft. Camilla Mendes


❂ Nom : Vesari
❂ Prénom : Antonella Gloria
❂ Age : 25 ans
❂ Date, lieu de naissance : 03 Avril 1992, Rome, Italie
❂ Race : Aëlhim
❂ Statut civil : Célibataire
❂ Statut financier : Ella ne roule pas sur l'or mais elle n'a pas de problème pour payer ses factures.
❂ Orientation : Bisexuelle.
❂ Occupation : Exorciste.
❂ Traits de caractère : Fidèle, Impulsive, Généreuse, Rancunière, Volontaire, Têtue.

❂ Allégeance : Étant la fille d’une nonne, Antonella a très longtemps prêté allégeance à l’église de Rome qui l’a vu naitre et l’a ensuite élevée pour en faire un parfait petit soldat obéissant. Elle s’est toujours montrée loyale et reconnaissante envers cette institution qui l’a prise sous son aile et lui a donné tout ce dont à a pu avoir besoin pendant l’enfance. Elle a ensuite naturellement transféré son allégeance au Concilium de Notre-Dame lorsqu’elle a été envoyée à Paris pour poursuivre sa mission en tant qu’exorciste. Elle est obéissante et disciplinée ainsi que particulièrement attachée au respect de la hiérarchie, Ella sait où est sa place dans sa faction et dans le monde. Du moins c’était le cas jusqu’à sa dernière mission qui a failli lui coûter la vie, ainsi que celle de son équipier. Depuis, elle commence à douter du bon sens de tout ce qui a fait les fondements de sa vie et de son être. Un vacillement de sa foi qui ne change pas pour le moment son attachement profond à ses racines ni sa loyauté mais qui laisse une trace indélébile.


❂ Capacités : En tant qu’enfant d’aël, Ella est née avec le don des mains purificatrices. En effet lorsqu’elle appose ses mains sur une personne possédant du sang impure, et donc toutes les créatures surnaturelles, cette dernière ressent alors une vive douleur, proche de la celle de la brûlure. Antonella laisse d’ailleurs des traces de calcination sur le corps de sa victime et tant qu’elle ne rompt pas le contact physique la douleur et la marque se répandent comme le feu sur une feuille de papier. Très lié à ses émotions lors de sa découverte, son don est apparu pour la première fois lorsqu’Ella avait dix ans et qu’elle a laissé la peur prendre le contrôle de son être alors qu’elle était en plein entraînement d’un exorcisme. Il lui a fallu plusieurs années pour apprendre à maîtriser ce pouvoir pour qu’il se déclenche selon sa volonté et plus seulement en réaction à la présence de sang impie dans les veines de sa victime. Bien sûr, il lui arrive encore de perdre la maîtrise de son pouvoir, car elle est encore jeune et émotive. Aux vues de ses capacités, ses tuteurs et maîtres en ont déduit que l’être qui s’était accouplé avec sa mère était un aël affecté au service de Rémiel, ce qui a fait d’elle une recrue parfaite pour les Exorcistes bien qu’elle manque selon eux de détermination et une certaine résistance à l’utilisation de son don. Du reste en tant que membre du Concilium élevé dans l’unique but de la chasse aux créatures, Antonella possède des capacités en combat rapproché, dans l’utilisation des armes, et les différences incantations utilisées par les exorcistes lors des rituels. Ella maîtrise aussi couramment l’italien, le français, l’anglais et le latin.

❂ Description physique : Ella est une jeune femme d’environ un mètre soixante, et plutôt fine ce qui lui permet quand elle met un peu de talon de paraître plus grande qu’elle ne l’est réellement. Son corps est subtilement musclé grâce à l’entraînement qu’elle a subit toute son enfance, toutefois sa poitrine, bien que peu imposante, est juste ce qu’il faut pour lui donner une silhouette de femme. Ses ascendances méditerranéennes se reflètent dans ses cheveux bruns qu’elle porte mi-long, tantôt lisses, tantôt bouclés selon le temps qu’elle a eu le matin pour se préparer. Dans ses yeux marrons, presque noir qui pétillent le plus souvent d’une lueur de malice et qui s’assombrissent parfois, signe immédiat d’une colère ou d’un mécontentement profond, Et finalement dans son teint olivâtre, sa peau est toujours légèrement halée comme venant de recevoir le baiser du soleil. En dehors de cela, Antonella possède un tatouage sous le sein droit, une phrase en anglais ainsi que les initiales de son binôme dans l’intérieur du bras gauche, Depuis peu, elle possède également une cicatrice qui va de son omoplate gauche au-dessus de son rein droit. Elle est encore rouge et légèrement boursouflée, trace d’un échec qui restera indélébile sur son corps.


↪️ Début Juillet 1991, Rome

Le soleil est encore haut dans le ciel lorsque toutes les nonnes se réunissent dans la salle du rituel. Elles ont dédié une pièce du couvent à cette cérémonie qui leur tient particulièrement à cœur, car il s’agit toujours d’un moment exceptionnel où l’une d’elle aura la chance de rencontrer un être divin et de s’accoupler avec lui. D’ailleurs, un lit digne de l’empereur occupe l’espace central de la pièce, toute ornée de pierres blanches, des magnifiques colonnes relient le sol au plafond, sept en tout, et chacune abrite la figure de marbre des membres du Conseil des Sept, telle que fantasmé par les humains. Une nonne sort du lot, elle est vêtue d’un drap pour seul apparat, ses cheveux bruns soyeux sont lâchés et elle semble rayonnée alors que le soleil illumine sa peau nue à travers les vitraux. Sur le lit repose un jeune séminariste qu'une transe rend disponible pour l'aël qui prendra possession de son corps. Lentement, elle va s’allonger au centre de la pièce tandis que ses pairs, en cercle commence à entonner le chant sacré. Le rituel consiste à invoquer un ange, un aël qui acceptera de féconder la nonne sélectionnée. Les mots en latin résonnent pendant plusieurs minutes, la nuit commence à pénétrer dans la pièce mais enfin une lumière aveuglante empli les lieux et un magnifique homme de tiens parmi les religieuses qui le regardent avec une admiration sans borne. Il sourit et s’approche immédiatement de celle s’offrant à lui, alors que d’un claquement de doigt, il congédie les autres...

↪️03 Avril 1992, Rome

Soeur Dolores ouvre les yeux soudainement. La cloche des matines n’a pas encore résonné dans le couvent mais quelque chose en elle s’est réveillé. Une douleur dans le bas ventre qui lui est familière, celle des contractions. La première vague d’élancement est passée et laisse place à un sourire satisfait sur le visage de la religieuse qui se lève avec la difficulté imposée par son ventre proéminent. Elle doit prévenir la mère supérieure que le moment tant attendu est arrivé. Après neuf mois à porter l’enfant de l’ange qui avait daigné lui offrir l’honneur de s’accoupler avec elle, enfin elles allaient toutes pouvoir rencontrer l’être engendré par cette union bénie. Malgré le fait qu’il s’agisse de son troisième enfant conçus de cette manière, sœur Dolores ne se lasse pas de l’agréable sensation d’auto-suffisance. Un sentiment normalement réprouvé par son église mais qu’elle ne peut réprimer tant l’honneur qui lui est fait à chaque fois est grand. Se déplaçant lentement, parfois interrompue par une autre contraction, elle atteint toutefois la cellule de la mère supérieure et frappe frénétiquement à la porte lui annonçant que l’heure est venue. Rapidement tout le couvent s’éveille et s’agite telle une ruche pour préparer l’arrivée de l’enfant. Et après plusieurs heures d’un travail douleur ce ne sont plus les cris de la nonne qui résonnent entre les murs de pierre mais ceux d’un nourrisson. C’est totalement épuisée que sœur Dolores tend les bras pour contempler le résultat de sa dévotion, une religieuse lui dépose le bébé délicatement dans les bras. « C’est une petite fille. » Lui annonce-t-on dans le même temps.

↪️Janvier 1997, Rome

Antonella fait cette petite moue qui lui vaut souvent une réflexion des sœurs du couvent, une moue indigne d’elle et de l’éducation qu’elles s’acharnent à lui donner. Pourtant aujourd’hui personne ne lui dit rien lorsqu’elles la laissent s’asseoir sur le banc qui fait face à cette immense double-porte en bois et ornées des plus belles ferronneries que la petite fille a jamais vu. Tous les jours Ella les contemple mais elle n’a jamais eu le droit de voir ce qu’il y a de l’autre côté. Elle sait simplement qu’il s’agit des quartiers de la mère supérieure. Ce matin elle a eu droit à un traitement spécial. D’habitude l’enfant doit suivre le rythme très strict de la vie religieuse. Elle doit se lever avec les sœurs, manger et réciter ses prières avant d’aider aux diverses tâches pour que l’établissement fonctionne. Puis le soir elle doit prier encore et si elle a été bien sage et obéissante elle a le droit à un peu de pain avec sa soupe. Mais aujourd’hui, elle a eu le droit à un bain chaud, à des ablutions et de revêtir une jolie robe qui lui fait penser à celle d’une jolie poupée. Assise sur le banc, elle balance ses pieds, amusée par l’ombre que cela fait sur le sol et attend patiemment lorsque son nom résonne dans le couloir silencieux. La mère supérieure en personne se tient devant la porte qu’Ella voit ouverte pour la première fois. Elle est invitée à entrer et obéit rapidement bien qu’un peu effrayée soudainement. A l’intérieur il y a un cardinal, elle le reconnait grâce à sa robe rouge et avec lui un petit garçon. Il n’a pas l’air beaucoup plus âgé qu’elle mais il n’a pas l’air très emballé d’être là et lui jette un regard froid. La voix de la Mère la surprend de nouveau. « Antonella voici Zaccaria et il sera désormais ton partenaire. »

↪️Septembre 1997, Naples

Cela fait maintenant plusieurs mois qu’Ella a quitté la quiétude de son couvent bien aimé pour une abbaye située dans la périphérie de Naples. La petite fille n’a eu que peu de temps pour faire ses adieux à sa précédente vie. Immédiatement après sa rencontre des plus froides avec Zaccaria, elle a dû emporter ses maigres affaires, sa bible, de tuniques propres et sa paire de chaussures, et suivre le cardinal jusqu’ici. Et si elle avait trouvé la vie avec les religieuses bien austère ce n’était rien comparé à la rudesse qui l’attendait depuis lors. Elle ne comprend pas encore tout ce qu’implique ce qu’on lui inculque depuis son arrivée mais elle sait désormais qu’elle doit devenir une exorciste et tuer des démons. Elle n’a aucune idée de ce que cela peut bien vouloir dire et ce qu’elle doit réellement faire mais elle sait qu’il s’agit de son seul et unique but sur cette Terre, que les anges l’ont créé pour cela. Et Zack doit l’aider dans cette tâche. L’entrainement a commencé, c’est ce qu’on leur a dit mais à part réciter des prières et rester debout pendant des heures Ella n’a aucune idée de ce qu’il se passe. Toutefois une chose en particulier l’a interpellé immédiatement après son arrivée. Lorsque les des deux enfants fait une erreur ou une bêtise, c’est l’autre qui est puni, qui reçoit les coups de bâtons…

↪️03 avril 1998, Naples

Ella pousse un cri et lâche le bâton de combat qu’elle a entre les mains. Il tombe sur le sol de marbre avec un bruit sinistre alors qu’elle se retient de pleurer pour éviter que Zaccaria ne soit frappé pour sa faiblesse. Timidement elle lève les yeux vers lui mais il a toujours ce regard sévère qu’il pose sur elle en toutes circonstances, comme s’il la détestait. Cela lui donne encore plus envie de pleurer mais elle se contente de renifler alors que déjà le frère Tomas s’approche d’elle pour lui rendre son bâton et lui demander de reprendre l’entrainement sans la moindre délicatesse. Tout son corps est douloureux et ses mains sont pleines de cloques. Antonella ne connait rien du monde extérieur mais elle est persuadée que les autres petites filles ne suivent pas le même entrainement. Mais elle ne dit rien et reprend le combat contre Zac qui ne lui montre aucune pitié. Pourtant plus tard ce jour-là alors que l’abbaye est endormie et qu’Ella contemple le peu de ciel qu’elle peut apercevoir depuis la mince fenêtre de sa cellule, il toque tout doucement à la porte. Cette fois il sourit malicieusement alors qu’il s’approche de son lit et vient s’asseoir près d’elle. Il cache quelque chose derrière son dos mais lui montre rapidement qu’il s’agit d’un petit biscuit. Ella sourit alors qu’il le dépose dans sa main en lui souhaitant joyeux anniversaire. Elle ignore comment il est au courant mais elle partage le maigre gâteau en deux et mange avec lui avant qu’ils ne s’endorment collés tous les deux dans sur sa petite paillasse. Ils seront punis demain pour cela mais peu lui importe sur le moment.

↪️15 Juin 2002, Naples

Cela fait plusieurs semaines qu’Ella et Zac s’entraine pour ce moment précis. Dans une aile reculée de l’abbaye, ils le savent, il y a une prison. Ou du moins un endroit où les frères gardent les humains possédés par les démons et au choix expérimentent sur eux ou tentent de les exorciser s’il n’est pas trop tard. Il parait aussi qu’il y a d’autres créatures là-bas, celles qu’on leur montre dans les livres qu’elle et son partenaire potassent depuis plusieurs années maintenant. Et aujourd’hui ils vont enfin pouvoir tester leur savoir. Elle a un peu peur mais elle sent les doigts du garçon à côté d’elle serrer les siens. Il murmure que tout va bien se passer et elle admire son assurance, mettant cela sur le compte des deux ans qu’il y a de plus qu’elle. Ils entendent le frère Marco qui revient les chercher et leurs mains se séparent rapidement et puis ils le suivent au sous-sol. Enchainé à un mur il y a un narakhe. C’est le premier qu’Ella voit en vrai et la haine qui déforme le visage de ce dernier lui donne la chair de poule. Zaccaria presse sa bible contre lui avant de l’ouvrir à la page qu’il connait pourtant par cœur. Marco les observe mais la peur la paralyse. L’être impure se débat en rigolant, il n’a pas peur lui, pas d’une paire de gamin comme il le dit. Les minutes et les heures s’égrainent alors qu’armés de leurs ouvrages et d’eau bénite, les deux enfants récitent inlassablement les mots d’exorcisme. Le démon tantôt s’agite, tantôt les narguent quand soudain les chaines qui le retiennent cèdent. Il parvient à agripper Antonella qui malgré son jeune âge sent la mort venir mais ce qui l’horrifie le plus est de voir que le frère Marco a empoigné Zac, comme pour le retenir, pour l’empêcher de venir l’aider. Des mains se referment sur sa gorge tandis que le narakhe énonce clairement son intention de l’égorger et elle peut sentir qu’il ne s’agit pas de doigts autour de son cou mais des griffes. Ella n’a jamais eu aussi peur de sa vie, elle a l’impression que sa vessie va la trahir et elle peut déjà sentir le gout de l’eau salée derrière ses paupières. Tant pis pour son honneur, lorsqu’elle sent une chose froide et acérée coupé dans ses chairs elle se met à hurler de toutes ses forces. C’est long et strident mais au bout d’une minute il ne s’agit plus de sa voix mais de celle du narakhe qui vient de la rejeter loin de lui. Antonella rampe aussi rapidement que possible au pied du frère Marco qui affiche une expression de satisfaction. Elle a juste le temps de voir du coin de l’œil le corps du possédé avec ses traces de brûlure que déjà on les fait sortir de la pièce. Des larmes coulent le long de ses joues tandis que du sang s'échappe de son nez, laissant une trainée carmin derrière la petite fille.

↪️16 juin 2002, Naples

Ella et Zac ont été réveillés aux aurores, bien avant l’office de Laudes ou même des Lectures. De nouveau ils ont été emmenés dans les sous-sols et plus précisément à la cellule du narakhe. La jeune fille ne ressent plus du tout la même excitation que la veille. Il s’agirait même plutôt du contraire, elle n’a aucune envie de remettre les pieds dans cet endroit d’où s’échappe des récits religieux et les cris délirants du démon. Elle est épuisée, son corps entier est douloureux et son nez a encore saigné à son réveil. Et l'enfant a plus perdu connaissance qu'elle ne s'est endormie lorsqu'on la remise dans sa cellule. Elle n’a pas besoin de regarder son partenaire pour savoir que lui n’attend que ça. Il a toujours été plus téméraire, aussi le laisse-t-elle passer devant lorsque le frère Marco ouvre la cellule. Mais ce dernier pousse immédiatement Zaccaria sur le côté et elle vers l’avant, manquant de la faire trébucher, vers les deux exorcistes qui sont présents également dans la salle. L’un d’eux est habillé en prête, il transpire à grosses gouttes et affiche une mine fatiguée semblable à celle d'Ella. L’autre est en civile et semble tout aussi éreinté, C’est ce dernier qui l’attrape pour la pousser encore plus proche du narakhe, « Recommence ce que tu as fait hier. » Lui intime-t-il au moment où les yeux d’Ella tombe sur la marque que sa main à laissé la veille. Elle n’a pas la moindre idée de comment elle a fait ça mais elle a toujours su que c’était ce qu’on attendait d’elle, qu’elle prouve qu’elle est l’enfant d’un aël.

↪️25 août 2010, Venise

Assise dans sa cellule du monastère, Antonella nettoie son arme avec application, il s’agit d’un SIG sauer tout ce qu’il y a de plus banal mais ce n’est pas le cas des balles en argent qui habitent le chargeur. L’entretient est important et ce n’est pas comme si elle avait mieux à faire. Cela faisait des jours qu’elle est confinée dans cette cellule parce qu’elle est une femme. Elle ne peut sortir que pour visiter les geôles qui se trouvent au sous-sol et pour observer le vampire qui s’y trouve enfermer. Le reste du temps, elle doit rester assise dans ce semblant de chambre austère en attendant que l’on daigne venir la chercher ou lui apporter à manger, Même Zaccaria se montre peu présent car plus libre de ses mouvements. Mais Ella est habituée, elle ne compte même plus les années qui correspondent à son entraînement pour devenir exorciste. Elle et son partenaire ont parcouru les terres vaticanes pour se perfectionner, pour approfondir leurs connaissances, théorique et pratique mais depuis la Révélation, il leur est devenu plus dur d’être bloqués sur le territoire du Pape. C’est pour cela que chaque jour, avec une application toute particulière, Ella nettoie, huile, aiguise, calibre, entretient ses armes. Soudain sa porte s’ouvre avec fracas et Zac entre avec un sourire triomphant qui dénote avec sa tenue de prêtre. Il a été officiellement ordonné il y a deux ans mais elle a du mal à le voir autrement que comme le petit garçon espiègle qui lui jetait des regards froids mais lui apportait chaque année un gâteau d’anniversaire. Sans le moindre égard pour son travail, il balaye les pièces de pistolets pour poser à la place un papier franchement imprimé. « Notre premier ordre de mission officiel, Ella. » La jeune femme ouvre la bouche de surprise et sent le même sourire que celui de son acolyte poindre sur ses lèvres. « Prépare tes affaires, on part pour Paris dans une heure. »


↪️16 décembre 2017, Paris

Antonella se laisse doucement glisser le long du mur, ses mains tendues devant ses yeux tremblent comme des feuilles mortes victimes du vent d’automne. Elle a l’impression que l’odeur de calcination est présente sur son épiderme et cela lui donne légèrement la nausée. Elle ferme les poings pour essayer de calmer sa nervosité et soupire en rejetant sa tête en arrière. Elle ne s’habituera jamais à son don, a-t-elle l’impression. La porte juste à côté d’elle s’ouvre doucement sur la silhouette de Zaccaria qui vient se laisser tomber à côté d’elle avant de lui donner un léger coup d’épaule. « Tu as fais ton boulot Ella, on ne peut pas sauver toutes les âmes. » Elle préfère ne pas répondre. Ils sont présents à Paris depuis la révélation et pourtant l’aëlhim n’est pas persuadée d’être réellement efficace dans sa mission. Pourtant elle tourne la tête vers lui et affiche un maigre sourire. Heureusement qu’il est là, lui. Elle ignore comment décrire réellement le lien qui les unis mais elle sait qu’il s’agit de l’amour le plus sincère et le plus profond qu’elle ressentira jamais pour un autre être vivant. Les secondes s’égrènent alors qu’ils se regardent et doucement elle se calme. Zac lui prend la main et entremêle leurs doigts avant de se pencher vers elle jusqu’à faire se toucher leurs lèvres. C’est arrivé la première fois il y a quelques semaines, sans qu’elle ne sache pourquoi mais c’est arrivé. C’était sa première fois malgré son âge et rien que d’y repenser Ella peut sentir le fourmillement entre ses cuisses mais déjà la sensation n’est plus causée par le souvenir mais par la main de Zac et elle s’abandonne aux plaisirs de la chair oubliant totalement ce qu’il s’est passé et se trouve dans la pièce juste à côté.

↪️26 décembre 2017,paris

C’est la première qu’Antonella peut se lever depuis qu’elle s’est réveillée dans une chambre d’hôpital des plus froides. Soeur Agnès était près d’elle, lui lisant un passage de la Bible. Il lui a fallu un bon moment avant de se souvenir de ce qu’il s’était passé pour se retrouver là. Elle a repris conscience cinq jours après l’attaque et devoir expliquer comment cela a pu arriver a probablement été une des choses les plus difficiles que la brunette ait jamais eu à faire. Zac et elle se sont laissé surprendre, ils ont baissé leur garde pour faire l’amour en pensant le possédé mort. Aucun bouclier, aucune protection, ils se sont cru en sécurité. Et ils dormaient dans les bras l’un de l’autre lorsqu’un bruit les a surpris. Ella n’a pas eu le temps de se redresser qu’une vive douleur au ventre la clouait dans son lit de fortune. Elle se souvient simplement d’avoir vu comme un géant empoigné son partenaire avant de perdre connaissance. La longue cicatrice qui recouvre désormais son abdomen lui a appris que la mort n’est pas passé bien loin. Et là, devant ses yeux, le corps inanimé de Zac, relié à diverses machines, lui fait comprendre que pour lui la mort n’a pas encore pris sa décision. La sœur est toujours près d’elle et lui explique que s’il se réveille, ils devront aller s’expliquer directement à Rome. Elle a beau avoir passé certain détail sous silence, Ella se doute que la sœur n’est pas dupe, ni le reste du Concilium, « En attendant tu restes à Paris et tu es suspendue de tes fonctions. » La brunette déglutie difficilement mais hoche la tête. Elle a déjà de la chance de ne pas avoir pire comme sanction bien que la pire de toutes soit l’impossibilité d’entrer dans la chambre qui lui fait face pour aller prendre la main de Zac. Elle ignore totalement comment elle va pouvoir s’en sortir sans lui. D'autant que la punition n'a rien à voir avec leur échec mais bel et bien leur relation.


❂ Pseudo : Aandy.
❂ Age : Trop important pour l'écrire
❂ Crédits : milles rêves

❂ Comment es-tu arrivé ici ? Ecrire ici.
❂ Un truc à nous dire ? Ecrire ici.
❂ Tu veux une sucette ? Ecrire ici.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Ella † I walk through the valley of the shadow of death   18.02.18 11:12

Oh beh bienvenue parmi nous ! et bon courage pour la fiche :bouing:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Ella † I walk through the valley of the shadow of death   18.02.18 12:07

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Ella † I walk through the valley of the shadow of death   18.02.18 12:32

Bienvenue parmi nous :pomp: Avec une petite aëlhim, avec ça :wah: J'ai hâte de voir ce que tu vas nous proposer :angel:

N'hésite pas à me contacter par MP si tu as des questions !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Ella † I walk through the valley of the shadow of death   18.02.18 13:01

bienvenue à toi madame !
bon courage pour ta fiche :tong:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Ella † I walk through the valley of the shadow of death   18.02.18 13:12

Shawn James :cute:

Bienvenue officiellement par ici petite camarade de plumeau :angel:
Revenir en haut Aller en bas
Lélio dí Ruzzante

Cambion ✮ Staff



.
.: Pornstache, le roi du slip :.
avatar

✠ Je suis :
Un (ex?) inspecteur de l'ULCM bourré de névroses, infecté par l'Ardeur Macabre, dépendant de la Colère et en plein syndrome de Stockholm.
✠ J'ai :
quarante trois ans
✠ Mon âme appartient :
à l'Ardeur & la Colère.
☉ Je suis actuellement :
  • libre (RP).
☉ Crédits :
Avatar (c) euphoria signature (c) exordium
☉ Messages :
2709


MessageSujet: Re: Ella † I walk through the valley of the shadow of death   18.02.18 13:15

Encore un rebus aëlique :han:

Bienvenue sur le forum et bonne chance pour ta fiche ! Si tu as la moindre question, n'hésites pas à contacter Azalaïs (qui gère toute la partie aël :keu: ).

Au plaisir de te lire :pomp:

_________________

   
Take me, pull me all around. Break me, I'm yours.
- for now
Revenir en haut Aller en bas
http://chtonya-verse.forumactif.com/t41-lelio-chaque-jour-vers-l
Tomas de Batz

Vampire ☾ Membre



.
.: Serial Claqueur (de fesses) :.
avatar

✠ Je suis :
Un vampire - le capitaine des mousquetaires de la Reine - le Chambellan
✠ J'ai :
405 ans
✠ Mon âme appartient :
La reine Charlotte de France
☉ Je suis actuellement :
  • libre (RP).
☉ Crédits :
avatar (c) Eden Memories code sign (c) solosand gif (c) Alienor & fuckyeahdizzyandfranco
☉ Messages :
2502


MessageSujet: Re: Ella † I walk through the valley of the shadow of death   18.02.18 13:15

Bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche ! *file une sucette*

_________________

To be alive when she is dead is an insult to her.
To wish to die when he is alive is an insult to him.
What do I do? What do I do?
Tomas s’exprime en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
http://chtonya-verse.forumactif.com/t197-unus-pro-omnibus-omnes-
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Ella † I walk through the valley of the shadow of death   18.02.18 13:16

*claque la nuque au cambion* un peu de respect !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Ella † I walk through the valley of the shadow of death   20.02.18 9:37

Merci beaucoup à tous !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Ella † I walk through the valley of the shadow of death   20.02.18 15:00

Oh bienvenue a toi jolie demoiselle ! Tu es entre de bonnes mains alors bon courage :pomp:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Ella † I walk through the valley of the shadow of death   26.02.18 14:30

Mercii !
Revenir en haut Aller en bas
Dario dí Valentino

Narakhe ✮ Membre



.
.: Wesh, donne moi ton goûter :.
avatar

✠ Je suis :
Cesare Borgia, narakhes du cercle de l'envie.
✠ J'ai :
542 ans
✠ Mon âme appartient :
A Dis mais brûle de conquérir Parys et l'Italy.
☉ Je suis actuellement :
  • libre (RP).
☉ Crédits :
Swan
☉ Messages :
177


MessageSujet: Re: Ella † I walk through the valley of the shadow of death   26.02.18 16:48

Hello toi, italienne et aëlhim, il va nous falloir un lien, obligé :lick:
Bienvenue parmi nous :kiss:
Revenir en haut Aller en bas
http://chtonya-verse.forumactif.com/t50-de-lenfer-ou-mon-coeur-s
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Ella † I walk through the valley of the shadow of death   28.02.18 17:07

Avec grand plaisir !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Ella † I walk through the valley of the shadow of death   11.03.18 13:20


Bon j'suis arrivé après, mais ça me démange depuis hier. :heyu:
Aandy. genre Aandy. de MV ? :please: Ici Naë :class:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Ella † I walk through the valley of the shadow of death   11.03.18 17:10

Ouiiiii c'est moi !!!
Revenir en haut Aller en bas
L'Ombre de Dis

Maître du jeu ✮ Staff



.
.: L'enquiquineur en chef :.
avatar

✠ Je suis :
le Mal (arrêtez de rire !)
✠ J'ai :
trop de siècles et de sang à l'âme.
✠ Mon âme appartient :
À Dis
☉ Je suis actuellement :
  • indisponible (RP).
☉ Messages :
397


MessageSujet: Re: Ella † I walk through the valley of the shadow of death   17.03.18 14:08

CHTONYA VERSE — LA VALIDATION

Bienvenue en Enfer
Trop tard pour reculer !

☩ Encore un petit effort, sbire ! ☩


Bienvenue sur Chtonya Verse, petit sbire ! Nous sommes ravis de t'accueillir dans notre univers décadent et décalé.

La pauvre Ella n'a pas eu la vie facile ces derniers temps ! Ta fiche est bien rédigée et montre notamment que tu as bien compris l'endoctrinement que le Concilium met en place pour ses enfants (et le fait que ça fonctionne généralement plutôt très bien), ainsi que la rudesse de l'entraînement. Ça fait plaisir à lire :wah:
Je n'ai que deux minuscules points qui m'empêchent de te valider d'office, mais dès que ce sera corrigé, tu pourras aller vivre ta vie d'exorciste en disgrâce dans les belles rues de Parys :hoho:
- Concernant ton pouvoir, étant donné le jeune âge de la demoiselle, il est probable qu'il y ait un contrecoup à l'utilisation de son don (que ce soit fatigue, douleur, ... ce que tu veux imaginer), pourrais-tu le préciser dans la partie concernée ?
- L'autre chose, c'est plus une précision : un aël doit obligatoirement se voir prêter un corps pour venir sur Chtonya, y compris pour féconder une heureuse élue. Lors de la conception d'Ella, il faut donc préciser que l'aël s'incarne dans un être humain.
Tout le reste est parfait en l'état.

Si tu as des questions, n'hésite pas à me MP (Alice Delaunay) :cute:

CHTONYA VERSE — CODAGE RÉALISÉ AVEC L'AIDE DE MEI ( EPICODE )
Revenir en haut Aller en bas
http://chtonya-verse.forumactif.com
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Ella † I walk through the valley of the shadow of death   22.03.18 19:03

Ooooh trop contente que ça vous plaise ! Je corrige au plus vite les deux éléments que tu m'as signalé et qui m'ont effectivement échappé !
Revenir en haut Aller en bas
L'Ombre de Dis

Maître du jeu ✮ Staff



.
.: L'enquiquineur en chef :.
avatar

✠ Je suis :
le Mal (arrêtez de rire !)
✠ J'ai :
trop de siècles et de sang à l'âme.
✠ Mon âme appartient :
À Dis
☉ Je suis actuellement :
  • indisponible (RP).
☉ Messages :
397


MessageSujet: Re: Ella † I walk through the valley of the shadow of death   09.04.18 15:05

CHTONYA VERSE — LA VALIDATION

Bienvenue en Enfer
Trop tard pour reculer !

☩ Youhou tu as réussi ! ☩


Bienvenue sur Chtonya Verse, petit sbire ! Nous sommes ravis de t'accueillir dans notre univers décadent et décalé.

Merci à toi pour ces précisions qui me permettent de t'offrir le précieux sésame vers les rues de Parys et du beau Royaume de France. Ella est une aëlhim qui viendra avec brio tenir compagnie aux aëls et autres exorcistes qui évoluent déjà parmi nous :hoho:

Bref, tu as passé notre première épreuve avec brio et tu peux désormais aller jouer avec tes petits camarades. N'oublie pas de poster ta fiche de relations pour lister tes rencontres et tes aventures. Tu peux également tenir un journal pour nous en apprendre davantage sur ton personnage. Très important aussi, pense à flooder de temps en temps, ça met l'ambiance.

Bonheur et paillettes sur ta misérable existence :cuty:

CHTONYA VERSE — CODAGE RÉALISÉ AVEC L'AIDE DE MEI ( EPICODE )
Revenir en haut Aller en bas
http://chtonya-verse.forumactif.com
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Ella † I walk through the valley of the shadow of death   12.04.18 19:20

:inlove: :inlove: :inlove: Merciiiiiii !! Je fonce !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Ella † I walk through the valley of the shadow of death   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ella † I walk through the valley of the shadow of death

Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Résolu] Gilded Drake + Diamond valley
» Dutch Food Valley Classic (13 oût) : C3
» Vends Time Walk Unlimited
» Walk Off The Earth
» C'est la saint Ella !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chtonya Verse ::  :: Grand Registre des Sbires :: Sbires validés-
Sauter vers: