AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Do not go gentle into that good night - Alice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Lyséa Elziré d'Harcourt

avatar
✠ Je suis : L'Héritière d'Harcourt | Une démoniste liée aux cercles de l'Envie & de la Luxure | Une princesse jusqu'au bout des ongles.
✠ J'ai : 25 ans
✠ Mon âme appartient : à la famille d'Harcourt
☉ Je suis actuellement :
  • libre (RP).
☉ Crédits : avatar (c) gone sign (c) bat'phanie lyrics (c) hollywood undead
☉ Messages : 186
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night - Alice   Dim 11 Fév 2018 - 18:47


Yeah, I've heard their doubts. Think I won't amount, to anything but I prove 'em wrong, yeah. Let 'em hear my thunder roar this what they've been waiting for. (c) lyrics indestructible (c) icons ithika.
(@Alice Delaunay & Lyséa Elziré d’Harcourt)


Tomas, évidemment. Je n’ai toujours pas rencontré l’inspecteur de l’ULCM, mais visiblement, il est le moins casse-burne des deux. De toute manière, je suis dans l’équipe du moustachu, j’en ai trop à l’encontre du vampire pour le soutenir, surtout quand il met Alice dans cet état.

Puis elle m’avoue ce qui est arrivé, à demi-mots, et j’ai très froid, brutalement.
Je la connais. Elle a tendance à atténuer la vérité, pour ne pas inquiéter les autres. Sauf qu’en sachant ça… Si elle m’avoue qu’il a des pulsions suicidaires, je n’ai pas besoin d’être devin pour savoir que, ce soit, le Marquis a tenté de se suicider.
Ce qui aurait emmené Alice avec lui.
Je suis tellement en colère que j’ai besoin de toute ma maîtrise pour ne pas aller botter le cul de ce fils de chien au Louvre. Et encore, c’est insultant pour les chiens.

Alice…

Quoi ? Je ne sais pas sous quel angle aborder ce problème, cette aberration.

Je fais un gros effort pour ne pas aller l’étriper, je confie avec un sourire qui ne monte pas jusqu’à mes yeux. T’es pas seule, t’es jamais seule, ok ?

Je me remémore le face à face que j’ai eu avec le Marquis. Ses confessions, son amour évident pour Alice, je me demande si c’est cette Ardeur qui le pousse au suicide ou s’il y a autre chose. Je ne connais pas tous les éléments, je suppose qu’un vampire peut souffrir de dépression. Desmeon ricane dans mon esprit, et me balance des piques à base de « tu vois qu’il ne mérite pas ton aide ». Je m’assois et prends Alice dans mes bras, quand elle s’installe à côté de moi.

Alice, j’ai besoin que tu sois honnête avec moi. Je te promets que je suis juste Lyséa, que je ne vais pas me servir de ce que tu vas me dire dans un autre domaine, mais… Mais tu dois parler, tu dois évacuer tout ça. J’ai besoin de savoir ce qui t’arrive, besoin de savoir pourquoi ce grand malade a tenté de se tuer, pourquoi ton poignet est brûlé, pourquoi il n’est pas ici, près de toi, pourquoi…

Il y a bien trop de pourquoi. Et moi aussi, je lui cache des choses. Sauf que je ne peux pas décider de ce que je vais faire, si elle ne m’avoue pas la vérité. J’ai besoin des bonnes cartes en main.

T’as besoin de rien du tout, s’exclame mon familier dans mon esprit. C’est pas une raison pour jeter cette découverte aux orties. Il est encore vivant, fais-le chanter avec, t’as un pacte avec l’autre vampire, je te rappelle. Sers-toi de ça pour obtenir ce qu’il ambitionne, réhabilite ton nom, surpasse Mélusine, mais n’offre certainement pas une telle chose gratuitement, peu importe à quel point elle pleure. Pense à toi, à toi, TOI !

Je caresse les cheveux roux de ma meilleure amie, l’esprit embrumé par la colère, le ressentiment et l’hésitation. Heureusement, Desmeon parle dans mon esprit, je peux plus facilement l’ignorer.



_________________
oh my princess
I'm from a nightmare, but I'm living the dream. You need to back up if you're not with my team 'cause I do whatever it takes to make it. It's true, you gon' make me lose my patience 'cause victory is mine, and I'm take it.
Revenir en haut Aller en bas
http://chtonya-verse.forumactif.com/t344-lysea-princesse-de-dis# http://chtonya-verse.forumactif.com/t346-lysea-mademoiselle-d-harcourt
Alice Delaunay

avatar
✠ Je suis : humaine • marquée • désespérément ordinaire
✠ J'ai : 24 ans
✠ Mon âme appartient : à celle que Tomas de Batz a choisi de servir, sa Majesté la Reine
☉ Je suis actuellement :
  • libre (RP).
☉ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) ALIÉNOR
☉ Messages : 440
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night - Alice   Dim 11 Fév 2018 - 19:14

Tu ne peux pas l’étriper, ce serait me faire la même chose, je rappelle avec un pauvre sourire.

Je lui pardonne sa violence à l’égard du Marquis, principalement parce que je ne doute pas que je réagirais comme elle si quelqu’un s’avisait de risquer de la blesser.
Même si je n’aime pas ça.
J’aimerais qu’elle l’apprécie plus, mais je me doute que ce récent développement n’aide en rien.
Lyséa réclame mon honnêteté, et mon cœur se serre. Je ne doute pas d’elle, de sa sincérité, pas vraiment. Mais j’ai peur d’exposer à voix haute nos emmerdes métaphysiques. A quelqu’un d’autre que Lélio ou Tomas, je suppose. Je dissimule mon poignet sous mon autre main quand elle en parle.
C’est vrai que le vampire ne m’a pas donné son sang. Les blessures à l’argent mettent toujours du temps à guérir, de toute façon, je songe.

Je…

Je cherche par où commencer, puis finalement je reprends les choses au départ.

Tomas n’est pas seulement un vampire, Lyz. C’est aussi un cambion. C’est surtout un cambion, au départ, sauf que ses pouvoirs ne se sont révélés que lorsqu’il a été transformé… Ou ont pris toute leur ampleur d’un coup. Il a la moitié d’un incube en lui et c’est… C’est pour ça qu’on n’a jamais couché ensemble. Il dit que c’est sa malédiction, il appelle ça l’Ardeur. C’est… Ça me rendrait folle s’il faisait l’amour avec moi. J’ai vu ce que ça peut faire à quelqu’un, et ce quelqu’un n’était pas juste un humain.

Je soupire, blottie entre ses bras. Je parle d’une voix plate, monotone, comme si me distancier pouvait m’aider à tout avouer sans fondre en sanglots une seconde fois.
Jusque là, ça fontionne.

Ça te lie à lui, mais d’une façon malsaine. Tu deviens accro à lui, à son contact, ou à défaut de pouvoir l’avoir, à n’importe qui. Je ne sais pas exactement comment ça marche, juste qu’il ne veut pas m’infliger ça et que je… Il se tuerait s’il le faisait. Alors nous nous abstenons. C’est à cause, non, grâce à ça que j’ai rencontré Lélio. Et que Tomas accepte que je couche avec lui, d’ailleurs, alors que je sais qu’il en est terriblement jaloux.

J’en avais presque oublié Desmeon, de l’autre côté de Lyséa. Je le salue du bout des lèvres, tout en méditant ce que je viens d’expliquer.
Je ne sais même pas ce qui était clair ou ne l’était pas. Je ne connais pas assez tous les tenants et aboutissants du pouvoir du marquis pour bien les expliquer.

C’est horrible, tu sais, d’aimer quelqu’un à ce point et de devoir mesurer le moindre de ses gestes, tout le temps. De savoir qu’on a la chance de pouvoir passer une éternité ensemble, mais sans dépasser les baisers ou les caresses. Je sais que le sexe, ce n’est pas tout, mais quand le désir est présent des deux côtés et qu’il faut le museler en permanence…

Je ne suis pas sûre d’avoir les épaules pour supporter ça pour toujours.
Enfin.
Je n’étais pas sûre de les avoir avant de rencontrer mon Lélio. Depuis, je sais que le bonheur est à portée. Sans savoir comment le toucher du doigt. Chaque fois que je crois que nous y sommes, quelque chose tourne mal.

Ça paraît pitoyable, dis comme ça.

_________________
MAUDITS, TOUS ENSEMBLE
Tu sais ce qui ne représente rien, non plus ? Le temps que nous avons passé ensemble. Ce n’était que quelques heures, peut-être quelques jours, finalement. Alors pourquoi, après ce peu de minutes partagées, pourquoi je me sens coupée d’une partie de moi ? - alice to lélio
Revenir en haut Aller en bas
http://chtonya-verse.forumactif.com/t57-alice-a-sheep-among-wolv http://chtonya-verse.forumactif.com/t131-only-human-alice-delauney En ligne
Lyséa Elziré d'Harcourt

avatar
✠ Je suis : L'Héritière d'Harcourt | Une démoniste liée aux cercles de l'Envie & de la Luxure | Une princesse jusqu'au bout des ongles.
✠ J'ai : 25 ans
✠ Mon âme appartient : à la famille d'Harcourt
☉ Je suis actuellement :
  • libre (RP).
☉ Crédits : avatar (c) gone sign (c) bat'phanie lyrics (c) hollywood undead
☉ Messages : 186
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night - Alice   Dim 11 Fév 2018 - 20:16


Yeah, I've heard their doubts. Think I won't amount, to anything but I prove 'em wrong, yeah. Let 'em hear my thunder roar this what they've been waiting for. (c) lyrics indestructible (c) icons ithika.
(@Alice Delaunay & Lyséa Elziré d’Harcourt)


Avec sa confession, les dernières pièces du puzzle se mettent en place. Soudain, je comprends les questions du Baron. Je visualise ce qui a pu se passer, je comprends que ce Lélio devait compter d’une manière ou d’une autre pour de Saint-Vaast, qu’il est désormais maudit et lié au Marquis par la force des choses. Je suis loin de me douter, évidemment, de l’ampleur du désastre…

Lys, ne fait pas ça, putain. Déconne pas.

Je rouvre les paupières que je n’ai pas conscience d’avoir fermées. Je souris tristement à mon familier, qui grogne et se détourne d’Alice en l’ignorant, pour aller bouder dans un coin.

Je sais ce qu’est l’Ardeur, ma chérie. La luxure est mon cercle principal. Il y a plein de choses que je comprends beaucoup mieux, désormais.

Je soupire. Je ne vais pas lui dire que je connaissais déjà la nature du Marquis, ni son problème, puisqu’il me l’a avoué en m’enlevant et qu’elle l’ignore. Peut-être se demandera-t-elle pourquoi je ne suis pas davantage surprise que ça. Je décide de prendre les devants, parce que je suis décidément une bonne poire.
Une bonne amie, plutôt.

Je connais le problème du Marquis. Je l’ai compris, en recoupant certaines informations glanées à droite, à gauche. Je cherche une solution depuis plusieurs jours, pour t’aider. Et je l’ai trouvée. Assez facilement, d’ailleurs. Tu lui diras de ma part… Non, tu sais quoi ? J’irai lui dire moi-même.

Desmeon m’insulte tout haut, en distique. Je claque la langue et lui répond dans ce même dialecte, à l’approximatif, quelque chose proche de « va te faire foutre et laisse-moi tranquille ». Des grondements rauques et agressifs. Je me lève pour aller chercher mon sac et en sort les trois livres.

Celui-ci, c’est le traité sur les cambions. Celui-là, un vieux bouquin de métaphysique sur les liens entre vampire et marqué. C’est de l’ancien français, mais bon… Et dans celui-ci…

Le grimoire est vieux, poussiéreux, les pages cassantes. Je l’ouvre avec précaution.

Les d’Harcourt sont liés au cercle de la luxure depuis des siècles. La relation est quasi exclusive, à force. Comme nous traitons beaucoup avec des incubes et des succubes, que nous aidons à passer d’un monde à l’autre, nous devions nous prémunir contre ce pouvoir qui pourrait se retourner contre nous. Bref, il existe une rune créée par un de mes ancêtres et transmise dans la famille, comme un vaccin, qui peut t’empêcher d’être infectée par l’Ardeur. Depuis mon arrière-arrière-grand-père, plus personne ne s’en sert, parce que les narakhes considèrent ça comme une insulte. Du moins, c’est ce que dit la note en bas de page ici, mais toi, tu t’en fiches, non ?

De mon index manucuré, je tape un dessin, entrelacs étranges.

Le mieux, c’est de la graver au plus proche de l’organe sexuel, donc sur ton bas-ventre. Je possède la magie nécessaire pour le faire mais… Je deviens brutalement sérieuse. Ce cadeau peut me coûter très cher. Vraiment très cher. Ne dis pas d’où il vient, ne l’exprime pas tout haut, pour que ça ne tombe pas dans des oreilles indiscrètes. Je suis sérieuse, Alice. Je sais qu’il comprendra, mais… Certaines autres personnes ne doivent pas le savoir.

J’ai peur, je culpabilise déjà. Je me sens faible et je me dégoûte, mais je ne pouvais pas la laisser comme ça. Elle doit se douter que je pense au Baron. Je détourne les yeux, mal à l’aise, puis essaie de récupérer une contenance.

Et sache une chose… S’il déconne encore une fois, que ça te plaise ou pas, je le démolis. Compris ?

Chambellan de la reine ou pas Chambellan de la reine. J’ai les boules et ça m’énerve de lui offrir, en prime, le moyen de s’envoyer en l’air avec ma meilleure amie. Il a de la chance que je tiens plus à elle qu’à ma rancune à son égard. Que j’en ai assez de la regarder se détruire, s’éteindre à petit feu.



_________________
oh my princess
I'm from a nightmare, but I'm living the dream. You need to back up if you're not with my team 'cause I do whatever it takes to make it. It's true, you gon' make me lose my patience 'cause victory is mine, and I'm take it.
Revenir en haut Aller en bas
http://chtonya-verse.forumactif.com/t344-lysea-princesse-de-dis# http://chtonya-verse.forumactif.com/t346-lysea-mademoiselle-d-harcourt
Alice Delaunay

avatar
✠ Je suis : humaine • marquée • désespérément ordinaire
✠ J'ai : 24 ans
✠ Mon âme appartient : à celle que Tomas de Batz a choisi de servir, sa Majesté la Reine
☉ Je suis actuellement :
  • libre (RP).
☉ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) ALIÉNOR
☉ Messages : 440
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night - Alice   Dim 11 Fév 2018 - 20:51

Je regarde Lyséa en silence. J’ai les oreilles qui bourdonnent et je me demande presque si je vais pas tourner de l’œil alors qu’elle m’avoue qu’elle a trouvé une solution à notre… petit problème.
Lélio aurait pu ne pas être contaminé.
J’aurais pu profiter entièrement des sept dernières années.
Et putain, j’avais raison depuis le début. Combien de fois je me suis rabrouée pour mes espoirs d’un dénouement heureux à tout ça, combien de fois me suis-je entendue dire que j’étais trop optimiste, trop naïve.
Alors que j’avais raison. Qu’il suffisait de chercher pour trouver quelque chose.
J’ai envie de pleurer, de rire aux éclats et de hurler en même temps, à tel point que j’en tremble en me concentrant sur les explications de Lyséa. Quand elle en arrive aux ennuis que je pourrais lui attirer, je finis par finalement choisir le rire. C’est plus fort que moi.

Je mords mon poing serré et serre mon ventre de l’autre main, secouée par un rire purement nerveux, en m’excusant par intermittence.
Par tous les Sat’hans de Dis. Tout ce mal que nous aurions pu éviter si nous avions parlé plus tôt, été plus honnête.

Désolée, je répète pour la millième fois. C’est… je… Je n’arrête pas d’entendre que je suis naïve quand je soutiens qu’il y a forcément un moyen pour s’en prémunir, que depuis le temps quelqu’un a dû le trouver… Et je… je pensais que je ne pourrais jamais… Je…

Voilà que je recommence à pleure à présent.
J’ai envie de me frapper moi-même.

Je… Evidemment que je n’en parlerais jamais Lyséa, je ne veux pas risquer quoi que ce soit pour toi. Je ne… Je ferais tout ce que tu veux pour ça, par… Merci, merci, merci.

Je la serre contre moi à l’en étouffer.
Je ne sais pas comment la remercier. Je ne veux pas la mettre en danger, j’aimerais trouver une façon de lui montrer à quel point je lui suis reconnaissante.
Lyz vient de m’offrir une façon de combattre le spleen qui ravage le Marquis. Une façon de combattre mes propres frayeurs. Je me rembrunis seulement en songeant qu’il est trop tard pour Lélio, mais forte de la certitude que des solutions existent lorsqu’on se donne la peine de les chercher, je sais que je trouverais quelque chose.
Si une fois libre il voulait nous quitter…
Je devrais l’accepter, même si mon cœur sombre à cette pensée.

Je n’arrive pas à y croire.

Je me rends compte que ça fait trois ou quatre fois que je répète ces mêmes mots et je m’interromps brusquement, penaude.
Je la lâche, aussi, histoire de la laisser respirer.

Tu… Tu pourrais le faire maintenant ?

Question posée dans un souffle, hésitante, presque un fond de frayeur dans la voix.
Quoi que, je peux bien patienter un peu plus, après toutes ces années.

_________________
MAUDITS, TOUS ENSEMBLE
Tu sais ce qui ne représente rien, non plus ? Le temps que nous avons passé ensemble. Ce n’était que quelques heures, peut-être quelques jours, finalement. Alors pourquoi, après ce peu de minutes partagées, pourquoi je me sens coupée d’une partie de moi ? - alice to lélio
Revenir en haut Aller en bas
http://chtonya-verse.forumactif.com/t57-alice-a-sheep-among-wolv http://chtonya-verse.forumactif.com/t131-only-human-alice-delauney En ligne
Lyséa Elziré d'Harcourt

avatar
✠ Je suis : L'Héritière d'Harcourt | Une démoniste liée aux cercles de l'Envie & de la Luxure | Une princesse jusqu'au bout des ongles.
✠ J'ai : 25 ans
✠ Mon âme appartient : à la famille d'Harcourt
☉ Je suis actuellement :
  • libre (RP).
☉ Crédits : avatar (c) gone sign (c) bat'phanie lyrics (c) hollywood undead
☉ Messages : 186
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night - Alice   Dim 11 Fév 2018 - 21:06


Yeah, I've heard their doubts. Think I won't amount, to anything but I prove 'em wrong, yeah. Let 'em hear my thunder roar this what they've been waiting for. (c) lyrics indestructible (c) icons ithika.
(@Alice Delaunay & Lyséa Elziré d’Harcourt)


Elle rit.
Je souris, moi aussi, même si le rictus ne monte pas jusqu’à mes yeux.
Non pas que je regrette, c’est juste…

C’est pas toi qui est naïve, juste lui qui est con. Quand on déprime depuis des siècles, c’est plus facile de s’enfoncer là-dedans que de chercher des solutions. S’il avait été un peu moins fier, il aurait demandé à ma tante et elle aurait pu lui répondre de tête, j’en suis sûre. Moi, j’avais pas encore lu ce bouquin, alors j’ai dû chercher. Tu pourras lui en coller une de ma part. Fort, de préférence.

Même si j’ai prévu de le faire moi-même, rien que pour l’histoire du suicide. Peu importe si c’est passé, peu importe s’il me jette en prison. De toute façon, je ne risque pas de m’ennuyer à la Bastille, quand on sait que c’est l’antre du Baron.
Je repousse cette pensée, parce que ça ramène d’autres choses à la surface.

Oui, ce n’est pas un rituel très difficile, si Desmeon veut bien m’aider.

Je fixe le coin de la pièce où je sais qu’il se trouve. Il soupire, toujours en colère.

De toute façon, c’est fait, maintenant ! je m’exclame. Alors arrête de ressasser, aide-moi, s’il te plait.
Tu fais chier, Lys. Tu fais vraiment chier. T’apprends jamais rien.

Il me répond en français et je ne réponds rien, tout juste un tic nerveux agite-t-il ma joue. J’invite Alice à s’allonger sur le lit, puisqu’on en avait un à portée, et remonte son t-shirt pour toucher sa peau que je trouve un brin trop froide. Je me détourne ensuite pour aller chercher mon poignard dans mon sac, celui dont je me sers pour les rituels. Je me coupe la paume gauche et trempe mon index dans le sang pour tracer le même symbole que dans le livre. Desmeon l’a retenu, je n’ai donc pas besoin du modèle.

Je ressens l’énergie magique de Dis à travers mon familier et la déverse sur la marque. Mon sang se réchauffe, jusqu’à brûler sa peau, la pénétrer, comme un tatouage sanglant. Cela ne dure pas longtemps, elle n’a même pas bronché.

Rien ne doit venir rompre la ligne du tatouage, d’accord ? Il est en toi, mais si quelqu’un te poignarde, par exemple, appelle-moi. Pour que je lui fasse sa tête, d’abord, puis que je retrace la rune. C’est important, alors… Fais attention, d’accord ?

Desmeon se coule sur mon épaule, secoue la tête.

Quel gâchis.

Je claque la langue, puis souris à Alice pour la rassurer. Je ne sais pas pourquoi je lui caresse la joue.

J’espère que ça te rendra heureuse, j’espère qu’il se montrera enfin à la hauteur. Tu devrais l’appeler, je lui laisse vingt-quatre heures de répit avant de lui botter le cul.

Je plaisante.
Ou peut-être pas.
Je serre Alice dans mes bras puis me détourne pour aller vers la porte. Je suis heureuse pour elle, mais je ne me sens pas très bien avec moi-même. De toute façon, elle n’a probablement pas envie que je reste. Elle a sept ans à rattraper. La main sur la poignée, je m’arrête et j’ajoute :

Oh et, je suis certaine qu’il va te sortir un truc du genre « on ne sait pas si ça fonctionne vraiment » ou « on ne peut pas faire confiance à une d’Harcourt ». Sois gentille, dis-lui pour moi que s’il garde sa queue dans son pantalon cette nuit, je lui montrerai de quoi les d’Harcourt sont capables, qu’ils s’appellent ou non Mélusine.

J’ouvre la porte et je souris à Louis, qui fait une drôle de tête. J’en ai peut être un peu trop dit ? Oups. Mais je m’en moque.



_________________
oh my princess
I'm from a nightmare, but I'm living the dream. You need to back up if you're not with my team 'cause I do whatever it takes to make it. It's true, you gon' make me lose my patience 'cause victory is mine, and I'm take it.
Revenir en haut Aller en bas
http://chtonya-verse.forumactif.com/t344-lysea-princesse-de-dis# http://chtonya-verse.forumactif.com/t346-lysea-mademoiselle-d-harcourt
Alice Delaunay

avatar
✠ Je suis : humaine • marquée • désespérément ordinaire
✠ J'ai : 24 ans
✠ Mon âme appartient : à celle que Tomas de Batz a choisi de servir, sa Majesté la Reine
☉ Je suis actuellement :
  • libre (RP).
☉ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) ALIÉNOR
☉ Messages : 440
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night - Alice   Dim 11 Fév 2018 - 21:41

Ma foi, pour une fois, le Marquis n’a pas volé une petite insulte.
Peut-être même qu’il s’en prendra une s’il m’agace assez fort, je songe.
Enfin. Je secoue la tête et lance un regard de chien battu à Desmeon, même s’il ne guette que Lyséa. Je veux bien lui offrir mon âme si ça le décide.
Quoi que. C’est une très mauvaise idée d’avoir ce genre de pensées.
Je la cache au fin fond de moi.

A la demande de Lyséa, je m’allonge sur le lit de Tomas. Je surveille le moindre de ses gestes avec curiosité, après qu’elle ait repoussé mon t-shirt pour dégager ma peau.
Le seul moment où je grimace, c’est le moment où elle se coupe sa main. Je déteste voir les miens saigner. Quelles que soient les circonstances, d’ailleurs.
Elle dessine le symbole qu’elle m’a montré. Au départ, il ne se passe rien, puis je sens que la marque brûle ma peau. Je ne bronche pas, principalement parce qu’à côté de ce que j’ai pu ramasser, ça me paraît assez anodin, mais aussi et surtout parce que j’ai peur de la déconcentrer. On ne sait jamais ce que ça pourrait entraîner.
J’en ai assez des catastrophes métaphysiques.
Le rituel est rapide. Je me retrouve vite assise, à contempler ce qui ressemble à un tatouage sur mon bas-ventre.
Je pouffe de rire et reprend Lyséa dans mes bras en la remerciant une énième fois.

Je suis presque certaine que je ne mesure pas l’énormité du cadeau que tu viens de me faire Lyséa… Mais je n’oublierais jamais ça. Je… Je ne sais même pas comment te remercier vraiment.

Elle s’esquive rapidement, cependant. Je ne sais pas trop si c’est parce qu’elle veut me laisser profiter de ce qu’il reste de nuit avec Tomas ou s’il y a autre chose, mais je n’interviens pas.
Je la salue.
Il me faut plusieurs minutes pour décrocher mon téléphone.

Tomas ? J’ai besoin que tu reviennes, je dis de suite quand il décroche. S’il te plaît, ne pose pas de questions, juste… Reviens vite, d’accord ?

Il prend plus de temps que je ne l’aurais voulu, tant et si bien que je finis par m’endormir. Je suis épuisée.
Pourtant, mes rêves prennent une tournure intéressante.
Dans mon attente, j’ai tout le temps d’imaginer ce que je veux lui faire, ce que je veux qu’il me fasse. Dans mon sommeil, je sens vaguement qu’il me rejoint, mais je n’émerge que le lendemain soir.
Epuisement émotionnel.

Lorsque j’ouvre les yeux, Tomas est à côté de moi. Je suis presque sur lui, en fait, comme si dans mon sommeil j’avais cherché à me rapprocher au plus près de lui.
J’attends qu’il ouvre les yeux en caressant machinalement son torse nu – j’apprécie toujours autant qu’il dorme sans rien en haut, je dois dire.
Et lorsque c’est chose faite, je l’embrasse presque désespérément. Je ne sais pas trop comment, mais je finis sur lui pour de bon, cette fois, avec un mouvement suggestif contre son bas-ventre.

Tomas.

Je susurre son prénom d’une façon qui ne me ressemble guère.
J’ai oublié que des explications seraient de bon ton.

J’ai tellement, tellement envie de toi, je glisse en reprenant ses lèvres avec un peu plus de douceur, cette fois.

_________________
MAUDITS, TOUS ENSEMBLE
Tu sais ce qui ne représente rien, non plus ? Le temps que nous avons passé ensemble. Ce n’était que quelques heures, peut-être quelques jours, finalement. Alors pourquoi, après ce peu de minutes partagées, pourquoi je me sens coupée d’une partie de moi ? - alice to lélio
Revenir en haut Aller en bas
http://chtonya-verse.forumactif.com/t57-alice-a-sheep-among-wolv http://chtonya-verse.forumactif.com/t131-only-human-alice-delauney En ligne
Tomas de Batz

avatar
Surveillez vos culottes
✠ Je suis : Vampire
✠ J'ai : 404 ans
✠ Mon âme appartient : La reine Charlotte de France
☉ Je suis actuellement :
  • libre (RP).
☉ Crédits : avatar (c) BABINE code sign (c) wiize lyrics (c) skillet
☉ Messages : 1097
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night - Alice   Dim 11 Fév 2018 - 22:19

Le Marquis pouvait reprocher beaucoup de choses à ses deux emplois, comme Chambellan, et comme Capitaine, mais au moins, cela avait le mérite de lui occuper l’esprit. On aurait pu dire qu’aller travailler, comme si de rien n’était, après avoir très sérieusement envisager de mettre fin à ses jours était une réaction plutôt étrange. Pas pour Tomas. Il a fait une crise, l’a affronté, avec le soutien d’Alice. Maintenant, il a besoin de passer à autre chose.

La première chose qu’il a faite, en réalité, en arrivant au Louvre, avant même de descendre de sa voiture, a été d’appeler Lélio. Il se doutait un peu, qu’il tomberait sur sa messagerie, mais cela lui a quand même fait un peu mal. Il a patiemment attendu, jusqu’à pouvoir enregistrer son message. Pendant une seconde, il n’a pas su quoi dire… puis son esprit a poussé les mots.

Hey, c’est… Tomas. je… Je ne sais pas dans… quel état tu es, ce soir. Je veux juste… si tu es en manque, n’attends pas, d’accord? Appelle-moi, je viendrais, tu viendras, je ne sais pas. On verra à ce moment-là”. Une légère pause. Il ne sait pas ce qu’il lui prend quand il ajoute :“Fais attention à toi”.

Il raccroche aussitôt, quitte sa voiture pour son bureau. Une fois installé, il se concentre sur des actes, des édits, des projets de loi, il en passe et des meilleurs. Il est d’autant plus concentré sur son travail qu’il n’a pas été longtemps au Louvre la nuit précédente, sauf que le royaume de France n’attend pas. Il tourne le dos, rien qu’une seconde, et le voilà submergé d’une dizaine de tâches nouvelles. Heureusement pour lui, son assistant est aussi discret qu’efficace. Il prépare les dossiers, les rapports, les comptes-rendus, Tomas n’a plus qu’à lire et à signer, et surtout, il ne fait aucune remarque sur l’état de son maître. La veille, dans la nuit, il l’a vu arriver avec une chemise en sang, mais n’a fait aucune remarque. Tout au plus s’est-il autorisé à lui en apporter une autre.

Le Marquis en est à signer des documents quand son portable l’interrompt. Il sait déjà que c’est Alice - il a personnalisé sa sonnerie - et il continue de signer alors qu’il décroche. Il n’a rien le temps de dire que déjà, sa marquée le réclame. S’il sent l’urgence dans sa voix, il ne sent aucun danger entre eux, juste une ferme impatience. Dans le doute, le vampire se dépêche de finir sa pile. Il se lève, son manteau à la main, au moment où son assistant revient, avec une pile gigantesque dans les bras. Le chambellan se rassoit, Tomas est au supplice. Il sonde un peu plus son esprit. Pas de peur, pas de danger, toujours l’impatience, et elle commence à le gagner.

Il se trouve que son assistant semble pourtant déterminé à le faire rester jusqu’au bout de la nuit. A peine une tâche terminée qu’il lui en apporte une autre, au point que Tomas ne parvient à se libérer qu’en prenant l’excuse de l’aube toute proche. Des heures qu’il se demande ce qu’Alice peut avoir de si important à lui dire, des heures qu’il a envie de savoir. Le trajet lui parait interminable, jusqu’à ce qu’enfin, il puisse se stationner dans la cour, rue du Bac, il laisse le soin à quelqu’un d’autre de rentrer la voiture au garage. Lui a déjà regagné sa chambre, pressé de connaître la raison de son appel.

Quand enfin, il atteint sa chambre, sa marquée s’y trouve bien… et elle est profondément endormie, étalée au milieu du lit. Cela explique sans doute pourquoi son impatience s’est calmée, au fil des heures. Avec la même délicatesse qu’il a toujours avec elle, il se penche pour poser un baiser sur son front. Il l’abandonne, rien qu’une seconde, le temps de quitter ses vêtements pour un pantalon de pyjama. Quand il revient près d’elle, il la pousse délicatement sur le côté du lit, la glisse sous les couvertures avant de s’y glisser lui-même. En temps normal, il n’oserait jamais dormir dans le même lit qu’elle, même séparés par quelques centimètres. Sauf que Tomas en a assez, de toujours lutter. Il a envie d’être près d’elle, rien qu’une fois, même si son corps est mort pendant ces quelques heures. Alors il pose un dernier baiser sur son front, ce qui semble lui donner assez d’énergie pour se blottir contre lui. Le vampire prend prétexte de cette torpeur diurne pour ne pas se détacher d’elle, et il sombre.

Pendant son coma quotidien, il a cette vague conscience de sa présence. Elle est chaude, réconfortante, douce. Il s’imagine rêver, quoiqu’il est possible que ce soit les siens, transmis par le lien. De toute façon, lui n’a jamais conscience du temps qui passe. Il pourrait tout aussi bien cligner des yeux, ou y passer des siècles.

Quand il sort de sa torpeur, il est, comme souvent, un peu désorienté. Un peu comme un humain qui se réveille, sans doute, il a oublié. Il ne bouge pas tout de suite, et comme il ne respire pas, Alice n’a peut-être pas remarqué qu’il était éveillé. Lui, en tout cas, ne réalise pas tout de suite que sa marquée lui est presque montée dessus pendant la nuit, et que ce qu’il sent, sur son torse, sont ses doigts qui dessinent des lignes au hasard sur sa peau. Sa main est sur sa taille, elle bouge un peu en même temps que lui, comme s’il cherchait à s’étirer, il ouvre les yeux.

Se retrouve nez à nez avec Alice.

Oublie son nom quand elle l’embrasse avec une fougue qu’il n’a jamais eu la chance d’expérimenter jusqu’ici.

Sa marquée lui a grimpé dessus pour l’embrasser. Elle murmure son prénom avec… un ton qui le rend fou, rempli de promesses lubriques, d’une certaine façon. Et le vampire répond à ses baisers, à moins qu’il ne cherche à repousser les lèvres avec les siennes, d’une façon très désordonnées. Dans le même temps, il s’est redressé, pour mieux suivre ses lèvres. Sa petite phrase, cette envie confessée quand il peut sentir son excitation avec son odorat affutée.

Tu ne rêves pas.

Il la repousse, arrache presque ses lèvres aux siennes.

Alice, qu’est-ce que tu fais?

Un brin de panique dans sa voix, une bonne dose d’incompréhension, surtout. Il semble au marquis qu’il a loupé un wagon. Voire le train entier.

_________________
Ardeur Macabre
« It's hiding in the dark. Its teeth are razor sharp. There's no escape for me. It wants my soul, It wants my heart. No one can hear me scream, maybe it's just a dream... Or maybe it's inside of me. » code by Wiise / lyrics by skillet

Tomas s’exprime en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
http://chtonya-verse.forumactif.com/t197-unus-pro-omnibus-omnes- http://chtonya-verse.forumactif.com/t281-tomas-de-batz-kingdom-rises
Alice Delaunay

avatar
✠ Je suis : humaine • marquée • désespérément ordinaire
✠ J'ai : 24 ans
✠ Mon âme appartient : à celle que Tomas de Batz a choisi de servir, sa Majesté la Reine
☉ Je suis actuellement :
  • libre (RP).
☉ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) ALIÉNOR
☉ Messages : 440
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night - Alice   Dim 11 Fév 2018 - 22:40

Evidemment, Tomas me repousse. Je sens sa panique et son incompréhension comme si elles étaient miennes, alors je passe mon haut – le sien, que je n’ai pas quitté depuis hier en vérité – par dessus ma tête pour dénuder la marque offerte par Lyséa.
De façon fort pratique, il s’avère que je n’avais pas de soutien-gorge en dessous, mais c’est un détail n’est-ce pas ?

Je crois que ce que je fais est assez clair, je réponds avec un petit sourire.

Même si je sais pertinemment ce qu’il me demande vraiment, alors je soupire en lui désignant le tatouage rougeâtre du bout des doigts.

Lyséa est venue, un peu après que tu sois parti. Tu sais, mon amie d’enfance ?

Je sais qu’il n’y a que Louis devant la porte, mais je baisse malgré tout la voix pour murmurer la suite à l’intention de Tomas, et lui seul. Je parle tellement bas qu’une oreille humaine ne pourrait pas m’entendre.

Elle a trouvé un moyen de me protéger de l’Ardeur. De régler notre problème.

A aucun moment je n’évoque son illustre ascendance, la nature de la rune, je reste volontairement muette de peur d’attirer des oreilles indiscrètes. Je repasse à des sujets plus généraux, à voix haute et avec un enthousiasme un peu trop prononcé, sans doute.

J’étais sûre que nous trouverions une solution, Tomas. C’est notre chance d’être heureux, vraiment heureux, et par tous les Sat’hans de Dis, je meurs d’envie de te sentir en moi de nouveau, j’ajoute dans un souffle.

Sur ce, je décide unilatéralement que le temps des explications est mort et enterré, en couvrant son torse nu de baisers. Tomas ne bande pas, pour le moment, la faute au fait qu’il ne s’est pas nourri ce soir, un détail qui m’attriste mais ne m’empêche pas de caresser son membre à travers le tissu de son pantalon avant de m’interrompre pour me perdre dans ses magnifiques yeux d’or.

S’il te plaît, Tomas, mords-moi, prends-moi, s’il te plaît, s’il te plaît.

Je ne peux pas l’y forcer, mais je dégage obligeamment la courbe de mon cou, ramenant mes cheveux roux et sans doute désordonnés sur un seul côté de celui-ci.
Dans mon esprit, il n’y a que l’absolue certitude d’avoir enfin le droit de céder à mes désirs, qui s’oppose à son incompréhension. Et je ne me gêne pas pour le laisser apercevoir tout ce que je meurs d’envie de faire. Lélio m’a guérie de ma honte concernant les plaisirs de la chair, Augustin y a sans doute bien aidé hier. Mais ces pensées là, je les garde pour moi.
Dans mon esprit, il n’y a que Tomas, son corps parfait à mes yeux, et mes envies, ces milliers d’envie.
Je prends la main de Tomas pour la poser d’autorité sur la marque de notre liberté retrouvée.

_________________
MAUDITS, TOUS ENSEMBLE
Tu sais ce qui ne représente rien, non plus ? Le temps que nous avons passé ensemble. Ce n’était que quelques heures, peut-être quelques jours, finalement. Alors pourquoi, après ce peu de minutes partagées, pourquoi je me sens coupée d’une partie de moi ? - alice to lélio
Revenir en haut Aller en bas
http://chtonya-verse.forumactif.com/t57-alice-a-sheep-among-wolv http://chtonya-verse.forumactif.com/t131-only-human-alice-delauney En ligne
Tomas de Batz

avatar
Surveillez vos culottes
✠ Je suis : Vampire
✠ J'ai : 404 ans
✠ Mon âme appartient : La reine Charlotte de France
☉ Je suis actuellement :
  • libre (RP).
☉ Crédits : avatar (c) BABINE code sign (c) wiize lyrics (c) skillet
☉ Messages : 1097
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night - Alice   Dim 11 Fév 2018 - 22:59

Oui, c’est très clair. Elle l’embrasse à pleine bouche et le touche, d’une manière beaucoup trop appuyée comparé à ce qu’ils peuvent se permettre de faire. Pire des tortures, Alice s’est dénudée, elle a retiré son haut - son t-shirt, le geste en est mille fois plus érotique pour un Tomas en manque depuis des années - et le vampire se retrouve nez à nez avec ses seins, au point qu’il ne remarque pas tout de suite la marque.

Il lui faut les gestes de sa marquée et la mention de Lyséa d’Harcourt pour qu’il comprenne que la démoniste a réussi. Pour être exact, Tomas n’a jamais douté de l’existence de la rune. Il doutait juste que la jeune femme décide de l’aider. Il ne pensait pas que sa petite manœuvre fonctionnerait, au contraire. Il avait imaginé toutes les façons dont elle aurait pu rater, y compris qu’elle aille demander le fond de l’histoire à sa tante. Sa manoeuvre a payé… sauf que Tomas n’ose toujours pas.

Ses yeux sont fixés sur le tatouage, il n’ose pas regarder ailleurs. Il ne l’a jamais vu, auparavant, il ne doute pas non plus des intentions de Lyséa, pas concernant Alice. Ils sont peut-être en désaccord sur tout le reste, mais le marquis sait qu’Alice a toute son affection et toute sa loyauté. La démoniste ne ferait rien pour la blesser de son plein gré, mais elle peut avoir été manipulée. Si elle a demandé conseil à sa tante, si elle a mal recopié la rune.

Le vampire aimerait beaucoup retomber dans sa torpeur diurne. Cela lui semble plus acceptable que d’avoir Alice qui lui murmure des obscénités à l’oreille. Par tous les Sat’hans de Dis, il crève tout autant d’envie de la prendre encore. Il frémit au contact de ses lèvres, envisage de mourir pour de bon quand elle touche son membre, même s’il est flasque, et a besoin de toute sa volonté pour l’arrêter quand elle pose sa main sur sa peau.

Arrête. Je t’en prie, arrête, je…” Ses épaules se soulèvent, comme s’il inspirait profondément, sauf qu’il ne respire pas. Il ferme les yeux, rien qu’un instant, se force à occulter sa poitrine nu pour la regarder dans les yeux. “Je savais, que ça existait. J’ai déjà essayé et… et ça n’a pas marché, la rune n’a pas tenu, je les ai rendus fous”.

Certes, elle n’avait pas été élaborée par une d’Harcourt, dont la luxure est la spécialité. Certes, elle ne ressemblait pas à ça. Son cerveau est plutôt enclin à le rassurer ce soir, poussé par le désir et cette carotide qu’il voit palpiter.

Si c’est trop beau pour être vrai, ça l’est probablement” murmure-t-il.

Un comble. Il a enfin ce qu'il rêve d'avoir depuis sept ans, et il n'ose pas le prendre, terrifié qu'il est que tout cela ne soit qu'une mauvaise farce. Tomas a trop espéré, et trop était déçu pour oser espérer encore.

_________________
Ardeur Macabre
« It's hiding in the dark. Its teeth are razor sharp. There's no escape for me. It wants my soul, It wants my heart. No one can hear me scream, maybe it's just a dream... Or maybe it's inside of me. » code by Wiise / lyrics by skillet

Tomas s’exprime en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
http://chtonya-verse.forumactif.com/t197-unus-pro-omnibus-omnes- http://chtonya-verse.forumactif.com/t281-tomas-de-batz-kingdom-rises
Alice Delaunay

avatar
✠ Je suis : humaine • marquée • désespérément ordinaire
✠ J'ai : 24 ans
✠ Mon âme appartient : à celle que Tomas de Batz a choisi de servir, sa Majesté la Reine
☉ Je suis actuellement :
  • libre (RP).
☉ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) ALIÉNOR
☉ Messages : 440
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night - Alice   Dim 11 Fév 2018 - 23:40

Je lève les yeux au ciel parce que, évidemment, il proteste.
En cela, il est plus sage que moi. Je crois qu’à sa place, je n’aurais pas cherché plus loin. Oh, une rune, quelle merveille, on baise ?
J’ai envie de me mettre des claques.
Visiblement, je ne pense plus avec mon cerveau, ça y est.
Dommage que le sang de Tomas soit encore dans le sien, tiens.

Elle a dit que tu dirais ça. Elle a aussi dit, plus ou moins, que tu n’avais pas intérêt à garder ta queue dans ton pantalon.

Je marque une pause pour faire mine de réfléchir.

Je dois dire que je suis assez d’accord, en fait. Elle n’aurait jamais prétendu avoir une solution si elle n’était pas complètement sûre, pas quand ça m’implique. Tomas, nous avons enfin la chance que nous attendions, ne va pas tout gâcher avec tes hésitations.

Hésitation à la con, je complète en moi.
Puis je l’embrasse sans lui laisser le choix de quoi ce soit, dévore ses lèvres avant d’embrasser son cou, puis de le mordre avec empressement. J’ai envie de lui, envie de son sang, envie de son corps contre le mien.
Pour la nuit à venir, toutes celles qui suivront.

Cette fois, je ne m’embarrasse pas de la moindre subtilité quand je tire son pantalon vers le bas. Au départ, je dois bien batailler un peu, mais il ne doit pas être si réticent que ça parce qu’il soulève ses hanches presque par réflexe pour me laisser faire.


A cet instant, je n’ai qu’une obsession, et c’est lui. Quand je me redresse, après l’avoir torturé à ma guise, c’est pour l’attirer vers mon cou pendant que je positionne encore une fois ses mains à ma convenance. A savoir sur mes hanches, au départ. En position assise à présent, il a toujours l’air en train de se battre avec ses principes mais je m’en moque. Je suis installée entre ses jambes quand je prends l’une de ses paumes contre la mienne pour la guider doucement entre mes cuisses.

Ne t’inquiète pas, ne t’inquiète pas, je te promets que tout ira bien. J’ai besoin de toi, j’y ai pensé toute la nuit, j’en ai rêvé toute la journée, et tu n’étais pas là. S’il te plaît, par pitié.

Murmures enfiévrés glissés dans son oreille en même temps que je partage avec lui la pleine mesure de mon désir presque sans contrôle.

_________________
MAUDITS, TOUS ENSEMBLE
Tu sais ce qui ne représente rien, non plus ? Le temps que nous avons passé ensemble. Ce n’était que quelques heures, peut-être quelques jours, finalement. Alors pourquoi, après ce peu de minutes partagées, pourquoi je me sens coupée d’une partie de moi ? - alice to lélio
Revenir en haut Aller en bas
http://chtonya-verse.forumactif.com/t57-alice-a-sheep-among-wolv http://chtonya-verse.forumactif.com/t131-only-human-alice-delauney En ligne
Tomas de Batz

avatar
Surveillez vos culottes
✠ Je suis : Vampire
✠ J'ai : 404 ans
✠ Mon âme appartient : La reine Charlotte de France
☉ Je suis actuellement :
  • libre (RP).
☉ Crédits : avatar (c) BABINE code sign (c) wiize lyrics (c) skillet
☉ Messages : 1097
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night - Alice   Lun 12 Fév 2018 - 12:59

Etrangement, que Lyséa d’Harcourt le pousse à coucher lui en donne encore moins envie. Penser à elle, c’est un peu un tue-l’amour. Heureusement, malheureusement - le vampire n’est pas encore sûr - Alice se charge de faire passer ce moment en se jetant sur ses lèvres, sur sa peau. A ce moment, Tomas oublie tout, jusqu’à son nom, jusqu’à cet argument très pertinent qu’il avait en tête encore une seconde auparavant pour l’arrêter dans son élan.

Il devrait résister, il en a bien conscience, et comprend d’autant moins le mouvement de ses hanches, presque inconscient, pour qu’elle lui retire son pantalon. Tomas réalise son erreur en même temps qu’elle le prend en bouche, même si son membre est encore flasque. Un gémissement lui échappe, à mi-chemin entre le plaisir intense et la torture. Car il y a une part de torture, dans ce qu’elle lui fait. Il en crève d’envie, mais il se retient encore, terrifié à l’idée que la rune ne tienne pas, qu’elle ne soit pas assez efficace, et tous les murmures rassurants d’Alice ne parviennent pas à le rassurer. Sauf qu’au lieu de résister activement, il s’aperçoit qu’il se laisse faire quand elle lui présente son cou, quand elle guide sa main entre ses cuisses.


_________________
Ardeur Macabre
« It's hiding in the dark. Its teeth are razor sharp. There's no escape for me. It wants my soul, It wants my heart. No one can hear me scream, maybe it's just a dream... Or maybe it's inside of me. » code by Wiise / lyrics by skillet

Tomas s’exprime en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
http://chtonya-verse.forumactif.com/t197-unus-pro-omnibus-omnes- http://chtonya-verse.forumactif.com/t281-tomas-de-batz-kingdom-rises
Alice Delaunay

avatar
✠ Je suis : humaine • marquée • désespérément ordinaire
✠ J'ai : 24 ans
✠ Mon âme appartient : à celle que Tomas de Batz a choisi de servir, sa Majesté la Reine
☉ Je suis actuellement :
  • libre (RP).
☉ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) ALIÉNOR
☉ Messages : 440
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night - Alice   Lun 12 Fév 2018 - 18:52

Un long frisson court sur mon échine quand Tomas me caresse de ses doigts, les glisse en mois pendant qu’il hésite tout contre mon cou. Je gémis doucement, à défaut de réussir à parler, d’autant qu’il perce enfin ma peau.
Un petit cri m’échappe.
La sensation m’avait manquée. Notre intimité m’avait manquée. Tout ça, tous ces gestes cent fois retenus.

_________________
MAUDITS, TOUS ENSEMBLE
Tu sais ce qui ne représente rien, non plus ? Le temps que nous avons passé ensemble. Ce n’était que quelques heures, peut-être quelques jours, finalement. Alors pourquoi, après ce peu de minutes partagées, pourquoi je me sens coupée d’une partie de moi ? - alice to lélio
Revenir en haut Aller en bas
http://chtonya-verse.forumactif.com/t57-alice-a-sheep-among-wolv http://chtonya-verse.forumactif.com/t131-only-human-alice-delauney En ligne
Tomas de Batz

avatar
Surveillez vos culottes
✠ Je suis : Vampire
✠ J'ai : 404 ans
✠ Mon âme appartient : La reine Charlotte de France
☉ Je suis actuellement :
  • libre (RP).
☉ Crédits : avatar (c) BABINE code sign (c) wiize lyrics (c) skillet
☉ Messages : 1097
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night - Alice   Lun 12 Fév 2018 - 19:19


_________________
Ardeur Macabre
« It's hiding in the dark. Its teeth are razor sharp. There's no escape for me. It wants my soul, It wants my heart. No one can hear me scream, maybe it's just a dream... Or maybe it's inside of me. » code by Wiise / lyrics by skillet

Tomas s’exprime en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
http://chtonya-verse.forumactif.com/t197-unus-pro-omnibus-omnes- http://chtonya-verse.forumactif.com/t281-tomas-de-batz-kingdom-rises
Alice Delaunay

avatar
✠ Je suis : humaine • marquée • désespérément ordinaire
✠ J'ai : 24 ans
✠ Mon âme appartient : à celle que Tomas de Batz a choisi de servir, sa Majesté la Reine
☉ Je suis actuellement :
  • libre (RP).
☉ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) ALIÉNOR
☉ Messages : 440
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night - Alice   Lun 12 Fév 2018 - 21:33


_________________
MAUDITS, TOUS ENSEMBLE
Tu sais ce qui ne représente rien, non plus ? Le temps que nous avons passé ensemble. Ce n’était que quelques heures, peut-être quelques jours, finalement. Alors pourquoi, après ce peu de minutes partagées, pourquoi je me sens coupée d’une partie de moi ? - alice to lélio
Revenir en haut Aller en bas
http://chtonya-verse.forumactif.com/t57-alice-a-sheep-among-wolv http://chtonya-verse.forumactif.com/t131-only-human-alice-delauney En ligne
Tomas de Batz

avatar
Surveillez vos culottes
✠ Je suis : Vampire
✠ J'ai : 404 ans
✠ Mon âme appartient : La reine Charlotte de France
☉ Je suis actuellement :
  • libre (RP).
☉ Crédits : avatar (c) BABINE code sign (c) wiize lyrics (c) skillet
☉ Messages : 1097
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night - Alice   Lun 12 Fév 2018 - 22:06


_________________
Ardeur Macabre
« It's hiding in the dark. Its teeth are razor sharp. There's no escape for me. It wants my soul, It wants my heart. No one can hear me scream, maybe it's just a dream... Or maybe it's inside of me. » code by Wiise / lyrics by skillet

Tomas s’exprime en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
http://chtonya-verse.forumactif.com/t197-unus-pro-omnibus-omnes- http://chtonya-verse.forumactif.com/t281-tomas-de-batz-kingdom-rises
Alice Delaunay

avatar
✠ Je suis : humaine • marquée • désespérément ordinaire
✠ J'ai : 24 ans
✠ Mon âme appartient : à celle que Tomas de Batz a choisi de servir, sa Majesté la Reine
☉ Je suis actuellement :
  • libre (RP).
☉ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) ALIÉNOR
☉ Messages : 440
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night - Alice   Lun 12 Fév 2018 - 22:39


_________________
MAUDITS, TOUS ENSEMBLE
Tu sais ce qui ne représente rien, non plus ? Le temps que nous avons passé ensemble. Ce n’était que quelques heures, peut-être quelques jours, finalement. Alors pourquoi, après ce peu de minutes partagées, pourquoi je me sens coupée d’une partie de moi ? - alice to lélio
Revenir en haut Aller en bas
http://chtonya-verse.forumactif.com/t57-alice-a-sheep-among-wolv http://chtonya-verse.forumactif.com/t131-only-human-alice-delauney En ligne
Tomas de Batz

avatar
Surveillez vos culottes
✠ Je suis : Vampire
✠ J'ai : 404 ans
✠ Mon âme appartient : La reine Charlotte de France
☉ Je suis actuellement :
  • libre (RP).
☉ Crédits : avatar (c) BABINE code sign (c) wiize lyrics (c) skillet
☉ Messages : 1097
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night - Alice   Lun 12 Fév 2018 - 23:16


_________________
Ardeur Macabre
« It's hiding in the dark. Its teeth are razor sharp. There's no escape for me. It wants my soul, It wants my heart. No one can hear me scream, maybe it's just a dream... Or maybe it's inside of me. » code by Wiise / lyrics by skillet

Tomas s’exprime en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
http://chtonya-verse.forumactif.com/t197-unus-pro-omnibus-omnes- http://chtonya-verse.forumactif.com/t281-tomas-de-batz-kingdom-rises
Alice Delaunay

avatar
✠ Je suis : humaine • marquée • désespérément ordinaire
✠ J'ai : 24 ans
✠ Mon âme appartient : à celle que Tomas de Batz a choisi de servir, sa Majesté la Reine
☉ Je suis actuellement :
  • libre (RP).
☉ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) ALIÉNOR
☉ Messages : 440
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night - Alice   Mar 13 Fév 2018 - 20:48


_________________
MAUDITS, TOUS ENSEMBLE
Tu sais ce qui ne représente rien, non plus ? Le temps que nous avons passé ensemble. Ce n’était que quelques heures, peut-être quelques jours, finalement. Alors pourquoi, après ce peu de minutes partagées, pourquoi je me sens coupée d’une partie de moi ? - alice to lélio
Revenir en haut Aller en bas
http://chtonya-verse.forumactif.com/t57-alice-a-sheep-among-wolv http://chtonya-verse.forumactif.com/t131-only-human-alice-delauney En ligne
Tomas de Batz

avatar
Surveillez vos culottes
✠ Je suis : Vampire
✠ J'ai : 404 ans
✠ Mon âme appartient : La reine Charlotte de France
☉ Je suis actuellement :
  • libre (RP).
☉ Crédits : avatar (c) BABINE code sign (c) wiize lyrics (c) skillet
☉ Messages : 1097
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night - Alice   Mar 13 Fév 2018 - 21:21



Quand enfin il grimpe sur le lit, c’est pour s’allonger à côté d’elle, presque sur elle, comme si son corps était la seule couverture dont elle peut avoir besoin. Il se délecte des battements de son coeur, de son odeur épicée par le désir. Il ferme les yeux, lui aussi, relève son menton du bout des doigts, recueille son souffle contre ses lèvres quand elle lui déclare son amour, et un sourire éclate sur son visage.

Je t’aime aussi. Plus que tout”.

Il s’amuse à embrasser ses joues, ses lèvres, son nez, son front, papillonne sur son visage avec bonheur. Lui qui pensait qu’il ne serait jamais plus heureux que lors de leur première nuit au Louvre, il s’aperçoit qu’il a eu tort. C’est maintenant qu’il est heureux, et il a cette conviction que le bonheur d’aujourd’hui ne sera rien, comparé au bonheur de demain.

Je vais t’abandonner. Rien qu’une minute, le temps de te chercher à manger”.

Il plonge sur ses lèvres, autant pour couper toute protestation que parce qu’elles lui manquent déjà. Il se laisse emporter, lance sa langue à la rencontre de la sienne, se rapproche un peu plus, comme si c’était possible… Et éclate soudain de rire. Un rire aussi joyeux qu’il est incontrôlable, le vampire en a même des larmes de sang aux yeux. Il continue à rire quand il se réfugie dans le cou d’Alice, même s’il est devenu silencieux, son corps tout entier est agité par cette joie.

Je viens de réaliser… que le pauvre Louis a été derrière la porte pendant tout ce temps”.

Il rit un peu plus, de l’absurdité de la situation. Bien sûr, le mousquetaire, de l’autre côté de la porte, ne rit pas du tout. Au contraire, il est mortifié. Louis de Sanez a tout fait pour ignorer ce qu’il entendait. Il a chanté dans son esprit, s’est bouché les oreilles, mais rien n’y a fait. Là, il se prépare à devoir regarder son capitaine et mentor en face, en gardant un visage neutre et son imagination en laisse.

Tomas, de son côté, prend un dernier baiser - à moins que ce ne soit elle qui le lui prenne - à Alice. Il savoure ses lèvres comme s’il les goûtait pour la première fois avant de s’en séparer.

Je vais te chercher à manger. Ne te rhabille pas dans l’intervalle. Ou plutôt si. Rhabille-toi. Je pourrais te déshabiller moi-même”.

Un baiser sur le nez, et il se détache d’elle. Il récupère son pantalon d’intérieur dans un coin, le t-shirt que portait Alice au pied du lit.

Je t’aime” souffle-t-il avant d’ouvrir la porte.

Et de se retrouver nez à nez avec Louis, qui aimerait être partout plutôt qu’ici. Lui qui pensait avoir une promotion avec cette mission… Le jeune mousquetaire regarde droit devant lui, ignore délibérément la porte entrouverte, même s’il ne pourrait pas voir grand chose s’il s’avisait d’essayer de jeter un oeil.

Mon capitaine”.

Louis”.

Le ton de Tomas est presque aussi sérieux que celui de son sous-lieutenant - promotion reçue en même temps que son ordre de mission - sauf qu’elle conserve une pointe d’hilarité. Le marquis de Batz est d’excellente humeur et il avoue lui-même que la situation est particulièrement drôle. Sauf pour son lieutenant.

Je hum… peux faire quelque chose pour vous mon capitaine?

Je crois que oui, Louis. Rentrez chez vous, profitez d’un peu de repos. Mademoiselle Delaunay est entre de très bonnes mains”.

J’avais hum… cru comprendre. Monsieur. Merci. Monsieur”.

Le pauvre vampire est tellement déstabilisé qu’il en oublie presque la politesse. En tout cas, il ne se le fait pas dire deux fois et préfère filer sans demander son reste avant que Tomas ne change d’avis. Tomas, qui se pince les lèvres pour se retenir de rire, finit par tardivement emboiter le pas à son subordonné pour rejoindre les cuisines.

Il a presque achevé de composer un plateau, avec du sucré et du salé en vrac, toutes les choses qu’Alice peut avoir envie de grignoter qui n’ont pas besoin d’être préparés, quand Nora se présente, affolée que son maître ait été obligé de se débrouiller tout seul. Tomas la rassure d’un grand sourire, d’un petit mot gentil, demande simplement à être prévenu en cas d’urgence venue du Louvre, puis retourne aussi sec dans sa chambre où l’attend Alice. Sa chambre? Non, leur chambre. Il ne la voit pas dormir ailleurs qu’avec lui le jour prochain. Ni aucun autre autre.

La porte s’enclenche sur sa poussée.

Demain soir, au crépuscule. Je te veux près de moi quand j’ouvre les yeux, je veux que tu sois la première chose que je verrais. Et je veux te faire l’amour”. Il s’avance. “Tu n’as pas le choix, au cas où tu te poserais la question”.

_________________
Ardeur Macabre
« It's hiding in the dark. Its teeth are razor sharp. There's no escape for me. It wants my soul, It wants my heart. No one can hear me scream, maybe it's just a dream... Or maybe it's inside of me. » code by Wiise / lyrics by skillet

Tomas s’exprime en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
http://chtonya-verse.forumactif.com/t197-unus-pro-omnibus-omnes- http://chtonya-verse.forumactif.com/t281-tomas-de-batz-kingdom-rises
Alice Delaunay

avatar
✠ Je suis : humaine • marquée • désespérément ordinaire
✠ J'ai : 24 ans
✠ Mon âme appartient : à celle que Tomas de Batz a choisi de servir, sa Majesté la Reine
☉ Je suis actuellement :
  • libre (RP).
☉ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) ALIÉNOR
☉ Messages : 440
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night - Alice   Mer 14 Fév 2018 - 21:59

Pourrait-on être plus heureux que maintenant ? J’en doute. J’ai l’impression que ma vie est subitement parfaite alors que Tomas me rend tout l’amour que je lui porte. Je me sens tellement à l’aise dans ses bras, comme si ça avait toujours été l’endroit qui était fait pour moi.
La sécurité, l’amour, comme une sensation de chaleur qui s’enroule tout autour de mon être. Une certitude qui efface le moindre doute qui pourrait persister. Je ne fais même pas la moue lorsqu’il m’informe de son intention de me quitter. Principalement parce qu’il achète mon silence à coups de baisers.

Et là, Tomas m’informe d’un petit problème… Intéressant. J’ouvre de grands yeux en songeant à mon pauvre garde du corps, lequel doit regretter vivement sa promotion. Et le temps où j’étais la plus chaste des marquées.
Hourra pour Lélio.
Plus l’hilarité du vampire atteint des sommets, plus je vire au rouge vif, mortifiée à l’idée que mon gardien ait eu la joie de m’entendre crier et gémir mon plaisir. A plusieurs reprises. Je finis pourtant par rire avec Tomas, sans pouvoir m’arrêter – je suppose que son bonheur est communicatif, dans l’état d’ouverture de notre lien. Cela n’efface pas la jolie teinte de mes joues, pas plus que l’impression que j’ai qu’elles sont bouillantes.
Avant que je n’aie le temps de répondre quoi que ce soit, l’homme de ma vie, de mes jours et de mes nuits, m’a déjà quittée. Je me redresse paresseusement pour chercher ce que j’ai bien pu faire de mes vêtements dans l’aventure – enfin, des vêtements de Tomas – en essayant de ne pas m’attarder sur la conversation du vampire et son subordonné. Lorsque je passe derrière lui, totalement nue, pour rejoindre l’armoire, je retiens l’envie de me glisser dans l’encadrement de la porte pour faire un petit signe de la main à Louis.
Que voulez-vous ? J’ai tendance à m’amuser de la gêne des autres, autant que de me sentir mortifiée sous la mienne. Ça m’aide à garder contenance.

Lorsque Tomas revient, j’ai passé un autre pantalon et un t-shirt qui lui appartient – que j’ai noué à la taille pour flotter un peu moins dedans. Je ferme les yeux en l’écoutant parler savoure ses adorables commandements.
C’est trop.
Je n’ai jamais mérité tout ça.
Mais pour une fois, je m’en contrefous royalement – n’en déplaise à Sa Majesté.

J’attends qu’il ait posé le plateau lorsqu’il s’avance dans la pièce, pour me glisser dans son dos, hissée sur la pointe des pieds pour glisser un bras autour de son cou et l’autre contre son cœur – parodie d’attaque qu’il m’avait apprise en son temps, voilà des années. Je suis en équilibre précaire, contrairement à tout ce qu’il m’a toujours inculquée. Mais qui se sentirait en danger avec l’homme qu’il aime ?

Oh, vraiment, monsieur de Batz ? Quelles exigences vous avez là…

J’embrasse le bas de sa nuque avec douceur.

Puis-je savoir quelle serait la sentence si d’aventure je n’étais pas là ? je demande, rieuse.

Je pose ma joue contre son dos, câline, oublieuse du fait qu’il s’est déplacé pour me trouver de quoi manger. J’ai des choses tellement, tellement plus intéressantes qu’un peu de nourriture à disposition. Bizarrement, cela tend à me distraire.

_________________
MAUDITS, TOUS ENSEMBLE
Tu sais ce qui ne représente rien, non plus ? Le temps que nous avons passé ensemble. Ce n’était que quelques heures, peut-être quelques jours, finalement. Alors pourquoi, après ce peu de minutes partagées, pourquoi je me sens coupée d’une partie de moi ? - alice to lélio
Revenir en haut Aller en bas
http://chtonya-verse.forumactif.com/t57-alice-a-sheep-among-wolv http://chtonya-verse.forumactif.com/t131-only-human-alice-delauney En ligne
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night - Alice   

Revenir en haut Aller en bas
 
Do not go gentle into that good night - Alice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chtonya Verse ::  :: Centre de Parys :: Rue du Bac - Caserne-
Sauter vers: