AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SAISON 1 - « Elle gronde, la Révolution... »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Reine Nocturne
Maître du jeu ✮ Staff

.
.: Queen Chacha :.
avatar
✠ Je suis : un vampire.
✠ J'ai : trop de siècles et de sang à l'âme.
✠ Mon âme appartient : au Pouvoir et à la Vengeance.
☉ Je suis actuellement :
  • indisponible (RP).
☉ Messages : 355
MessageSujet: SAISON 1 - « Elle gronde, la Révolution... »   01.01.18 16:21

CHTONYA VERSE — SAISON 1

Chapitre premier - Hiver

Les malheurs de la révolution
« Sors des demeures souterraines,
Néron, des humains le fléau !
Que le triste bruit de nos chaînes
Te réveille au fond du tombeau.
Tout est plein de trouble et d’alarmes :
Notre sang coule avec nos larmes ;
Ramper est la première loi :
Nous traînons d’ignobles entraves ;
On ne voit plus que des esclaves :
Viens : le monde est digne de toi. (...) »
— François René de Chauteaubriand



L'Assemblée s'éveille.
Son ombre grandissait chaque jour un peu plus dans les rues de Parys, mais au lendemain du réveillon de la Nouvelle Année, ils ont enfin frappé en visant le plus grand symbole de la Monarchie.

Ce n'est pas qu'une bombe, qui a explosé dans les quartiers du Chambellan au Louvre. Ce fut d'abord un tir au bazooka -un tel manque de raffinement, puis trois bombes à l'argent liquide, destinées non seulement à éliminer le chef du pouvoir en place mais également à détruire ce palais, symbole de la noblesse, de la richesse, de l'inégalité.
Et pendant plusieurs jours, ils pensaient avoir réussi.

Naïfs.

Ils ont déclaré une guerre.
La guerre.
Aux immortels.

Désormais, les Mousquetaires traquent sans vergogne la moindre étincelle révolutionnaire. On arrête en masse de simples blogueurs, journalistes, penseurs un peu trop gauchistes. On les interroge pendant des heures, laissant la Maréchaussée et l'ULCM en état d'alerte, épuisés.
C'est une chasse à l'homme, qui se joue jusque dans les Catacombes.
Mais les membres de l'Assemblée, les vrais, sont trop malins pour se laisser pincer. Il se murmure d'ailleurs que Liber s'est trouvé un nouveau bras droit moins pacifique, une âme armée -damnée ?- connue sous le doux nom d'Aequitas, pour qui verser le sang des royalistes n'est qu'une formalité.
Un jeu.

Dans les rues de Parys, on a conscience que la situation évolue, que les heures sombres reviennent et que, cette fois, elles ne dureront pas qu'une nuit. Le traumatisme n'est pas assez ancien pour que Parys ait oublié. Il est temps de choisir un camp, de se protéger, de fuir, peut-être.

Le sang appelle le sang.

Le premier attentat visait le Louvre et a heurté la monarchie.
La Cour Nocturne compte les corps, panse ses plaies, s'apprête à contre-attaquer.

Elle gronde, elle gronde, la Révolution.

CHTONYA VERSE — CODAGE RÉALISÉ AVEC L'AIDE DE MEI ( EPICODE ) |
ICONS PAR SOLOSAND & SUNLIGHT ( BAZZART )
Revenir en haut Aller en bas
http://chtonya-verse.forumactif.com http://chtonya-verse.forumactif.com/
La Reine Nocturne
Maître du jeu ✮ Staff

.
.: Queen Chacha :.
avatar
✠ Je suis : un vampire.
✠ J'ai : trop de siècles et de sang à l'âme.
✠ Mon âme appartient : au Pouvoir et à la Vengeance.
☉ Je suis actuellement :
  • indisponible (RP).
☉ Messages : 355
MessageSujet: Re: SAISON 1 - « Elle gronde, la Révolution... »   20.03.18 12:41

CHTONYA VERSE — SAISON 1

Chapitre second - Printemps

Les malheurs de la révolution
« Sa main d’une pique est armée :
Un bonnet cache son orgueil ;
Par la mort sa vue est charmée :
Il cherche un tyran au cercueil.
Courbé sur la poudre insensible,
Il saisit un sceptre terrible
Qui du lis a flétri la fleur,
Et d’une couronne gothique
Chargeant son bonnet anarchique,
Il se fait roi de la douleur. (...) »
— François René de Chauteaubriand



Aequitas attaque, inlassable. Ombre vengeresse aux ailes déployées, elle rend les ténèbres terrifiantes pour ceux qui, d’ordinaire, s’y épanouissent. Insaisissable malgré tous les efforts, la Reine perd patience et le Chambellan tout autant. Elle sème le sang, la mort, détruit et provoque sous son étendard bleu blanc rouge.

Elle joue, la garce.
À peine perd-elle une plume.

Les puissants meurent sous sa lame. On la craint tellement qu’on récompense les assassins zélés. Ils deviennent Duc, les meurtriers. Protecteurs, voilà comment ils sont qualifiés. Anormalité à peine relevée dans une presse muselée, le Parys Déchaîné s’exprime, vague brise au cœur d’une tempête déjà trop grande.

L’humanité tremble, victime d’une lutte qui ne les concerne pas.
Les esprits s’échauffent, des agresseurs isolés s’en prennent à des vampires innocents. La frustration s’évacue par les poings et les balles, l’anarchie menace.
Les rues sont le théâtre de violence, à n’importe quel instant. Il se murmure que, peut-être, un couvre-feu sera instauré. Que, bientôt, seuls les vampires parcourront la Parys nocturne.
Pourtant, ils ne sont pas tous fidèles à la Reine.

Nous n’y sommes point. Point encore.
Il reste un ultime coup à tenter, dans le plus grand secret. Le Chambellan se décide donc à créer une unité particulière : Le Lys Noir. Ses agents sont appelés par le Marquis de Batz en personne, sous le sceau du secret et sous réserve de silence absolu. Ils disposent d’un passe-droit qui les absout de tout crime commis dans le cadre de leur mission. Un simple but : éliminer Aequitas, démanteler l’Assemblée, pour l’honneur de la Reine et de la France.

Valeurs grandioses salies par le sang et les larmes.
Les puissants s’amusent et le peuple trinque.
La révolte gronde.

Il est temps.

CHTONYA VERSE — CODAGE RÉALISÉ AVEC L'AIDE DE MEI ( EPICODE ) |
ICONS PAR DANDELION, HEDGEKEY & VALKYRIE ( BAZZART )
Revenir en haut Aller en bas
http://chtonya-verse.forumactif.com http://chtonya-verse.forumactif.com/
La Reine Nocturne
Maître du jeu ✮ Staff

.
.: Queen Chacha :.
avatar
✠ Je suis : un vampire.
✠ J'ai : trop de siècles et de sang à l'âme.
✠ Mon âme appartient : au Pouvoir et à la Vengeance.
☉ Je suis actuellement :
  • indisponible (RP).
☉ Messages : 355
MessageSujet: Re: SAISON 1 - « Elle gronde, la Révolution... »   18.04.18 20:32

CHTONYA VERSE — SAISON 1

Chapitre troisième - Éclosion

Les débuts d'une non-vie
« Voilà le fantôme suprême,
Français, qui va régner sur vous
Du républicain diadème
Portez le poids léger et doux.
L’anarchie et le despotisme,
Au vil autel de l’athéisme,
Serrent un nœud ensanglanté,
Et s’embrassant dans l’ombre impure,
Ils jouissent de la torture
De leur double stérilité. (...) »
— François René de Chauteaubriand



Pendant que la lutte continue et s'acharne, pendant que le Lys Noir étouffe les élans républicains dans les bas-fonds, pendant que le peuple enrage et gronde son mécontentement, la Reine repense à ce grand-père qu'elle n'a jamais connu.

La légende du Roi-Soleil a traversé le temps, jusqu'à elle. Elle se rappelle les histoires et les tableaux, l'architecture de Versailles, l'importance du spectacle et de la magnificence pour fasciner la noblesse et le bas peuple, pour rayonner même dans la nuit. Une idée germe alors dans son esprit. Ou plutôt, la nécessité d'accélérer un plan qu'elle ourdit à l'aide du Chambellan depuis déjà des années.

Elle se rappelle des histoires de sa mère, au sujet de sa naissance. Celles confirmées par le Marquis de Batz. L'enfant adorée, l'enfant miracle pour qui Parys a chanté. La Reine a besoin d'un héritier, qui naitra devant le plus grand nombre. Elle doit marquer les esprits, se réaffirmer aux yeux de tous, gagner la ferveur populaire et le soutien qui lui manque encore pour écraser ses ennemis dans l’œuf. Elle utilisera la technologie pour filmer sa transformation et affirmer sa suprématie, son appartenance à la noble lignée des Bourbon. La date est déjà fixée au 1er mai pour Beltaine, un moment symbolique auquel la Reine attache une grande importance.

Elle connaît la puissance des rituels considérés comme païens.

La rumeur se répand comme une trainée de poudre. Une autre également se laisse entendre: celle de la venue d'un représentant du Soleil Levant, d'une alliance avec cet Empire lointain qui entoure le territoire de Valachya et est si proche de certaines possessions du Commonwealth. Un rapprochement que beaucoup ont tout intérêt à empêcher, au risque de voir leurs intérêts s'effonrer.

Appât pour les républicains? Pour les ennemis du royaume qui se cachent encore au Louvre? L'heureux élu survivra-t-il jusqu'à Beltaine? Et ce mystérieux étranger si exotique? Dans l'ombre, Aequitas ourdit un plan terrible qui sonnera peut-être le glas d'une monarchie encore trop fragile.

Tic. Tac. Tic. Tac.
Boum.

CHTONYA VERSE — CODAGE RÉALISÉ AVEC L'AIDE DE MEI ( EPICODE ) |
ICONS PAR BONNIE ( BAZZART )
Revenir en haut Aller en bas
http://chtonya-verse.forumactif.com http://chtonya-verse.forumactif.com/
La Reine Nocturne
Maître du jeu ✮ Staff

.
.: Queen Chacha :.
avatar
✠ Je suis : un vampire.
✠ J'ai : trop de siècles et de sang à l'âme.
✠ Mon âme appartient : au Pouvoir et à la Vengeance.
☉ Je suis actuellement :
  • indisponible (RP).
☉ Messages : 355
MessageSujet: Re: SAISON 1 - « Elle gronde, la Révolution... »   13.05.18 14:05

CHTONYA VERSE — SAISON 1

Chapitre quatrième - Giboulée

Dramatique intermède
« L’échafaud, la torche fumante,
Couvrent nos campagnes de deuil.
La Révolution béante
Engloutit le fils et l’aïeul.
L’adolescent qu’atteint sa rage
Va mourir au champ du carnage
Ou dans un hospice exilé ;
Avant qu’en la tombe il s’endorme,
Sur un appui de chêne ou d’orme,
Il traîne un buste mutilé (...) »
— François René de Chauteaubriand



Le pouvoir de la monarchie se solidifie. L’annonce d’un héritier à la Reine Charlotte emballe les foules et déchaîne les passions. Voilà un sujet à la mode sur lequel discuter : on scrute ses mouvements, on commente ses apparitions, on a toujours un mot à dire au sujet de Léandre et cela satisfait la Reine, qui n’en espérait pas moins. Un appât jeté au peuple pour l’occuper, voilà ce qu’il constitue.

Hélas, un évènement terrible balaye des mois d’efforts.

La presse annonce le décès d’Alice Delaunay, haute figure de la Révélation et marquée du Chambellan de France, le Marquis Tomas de Batz. Rapidement, il se murmure que le vampire n’a pas survécu à ce drame et le royaume retient son souffle dans l’attente d’une confirmation. Les pires théories voient le jour et déjà, on oublie les fastes royaux pour l’appétit du drame, des larmes. Comment la Reine gardera-t-elle la tête de son royaume aux allures d’empire, sans le soutien indéfectible de cet homme sans qui, comme l’affirme la rumeur populaire, elle ne serait rien ?

Trois jours plus tard, une conférence au Louvre rassure. Le Chambellan apparaît, les traits tirés, la mise imparfaite, les joues maculées de traces rouges qui trahissent ses larmes. Il prononce un discours bref d’une voix peu assurée, durant lequel il accuse les républicains du meurtre de sa marquée et d’un garde rapproché. Un direct sur toutes les télévisions, qui rassure, interpelle, inquiète aussi. Les journalistes ne peuvent lui poser la moindre question : il fuit et se terre depuis dans son hôtel particulier, rue du Bac.

Personne ne remet en doute la thèse de l’agression tant la jeune fille a déjà subi, auparavant, des menaces et des attaques. Personne, à l’exception du Parys Déchaîné qui parle d’un suicide et non d’un meurtre.

Où se trouve la vérité ? Seules quelques personnes la connaissent et elle ne nous intéresse pas ici. La chasse aux sbires d’Aequitas continue, s’intensifie, se justifie également auprès des plus récalcitrants car rien ne vaut le martyr d’une innocente pour enflammer les passions.

Ce qui étonne, en revanche, c’est le communiqué du palais, quelques jours plus tard, annonçant que pour permettre à Monsieur Tomas de Batz de porter le deuil, ses charges seront reprises par d’autres. Ainsi, le récemment nommé héritier du Marquis, le comte Louis de Sanez de d’Artagnan, obtient la charge de Chambellan et de capitaine des mousquetaires. Une lourde nomination pour un personnage dont on déplore la jeunesse. Les rumeurs vont bon train sur les réelles motivations de la Reine Nocturne mais elle seule connaît ses raisons pour ce choix politique audacieux, si pas… Dangereux.

La Monarchie, qui contrôle la majorité de la presse, a déjà effacé les mots concernant Alice Delaunay pour ramener l’attention du public sur l’héritier. Cela fonctionne : l’absence du Marquis et le manque d’information ramènent Léandre de France sur le devant de la scène. La sécurité mise en place par Arthur de Saint Vaast permet d’éviter le moindre incident lors de la retransmission télévisée de la transformation, ce qui plait à la Reine. Accompagnée par son nouveau Chambellan, elle a assuré un avenir à la France au cas où elle disparaitrait. S’en suivirent trois jours de fête, de liesse, où les républicains gardèrent le silence.

Mais jusqu’à quand, précisément ?
L’angoisse demeure.

CHTONYA VERSE — CODAGE RÉALISÉ AVEC L'AIDE DE MEI ( EPICODE ) |
ICONS PAR OLD MONEY. ( BAZZART )
Revenir en haut Aller en bas
http://chtonya-verse.forumactif.com http://chtonya-verse.forumactif.com/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: SAISON 1 - « Elle gronde, la Révolution... »   

Revenir en haut Aller en bas
 
SAISON 1 - « Elle gronde, la Révolution... »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chtonya Verse ::  :: Codex Suprême de Dis :: Folles aventures-
Sauter vers: