AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Contexte

(...) Je voulais m’enivrer de l’énorme catin Dont le charme infernal me rajeunit sans cesse. Que tu dormes encor dans les draps du matin,Lourde, obscure, enrhumée, ou que tu te pavanes Dans les voiles du soir passementés d’or fin, Je t’aime, ô capitale infâme ! Courtisanes Et bandits, tels souvent vous offrez des plaisirs Que ne comprennent pas les vulgaires profanes.
C. BAUDELAIRE - LE SPLEEN DE PARIS

Parys jouit du sang qui rengorge ses rues. Parys rit du malheur et de la mort. Parys tremble, extatique, sous l'écho d'une autre révolution.


12/01/2018 — CLÔTURE DE L'EVENT (1).
01/01/2018 — CRÉATION DU PARYS DÉCHAÎNÉ.
01/01/2018 — SAISON 01 LANCÉE.
16/12/2017 — DESIGN de noël
16/12/2017 — LANCEMENT EVENT (1) La fête de Yule
13/11/2017 — OUVERTURE OFFICIELLE de Chtonya Verse
08/11/2017 — PRÉ-OUVERTURE de Chtonya Verse
CONTENU EXPLICITE. FORUM DESTINÉ A UN PUBLIC MATURE.
© DESIGN PAR BABINE. CODAGE PA PAR ASHLING. CODAGE CATEG PAR CHESHIRE CAT. CODAGE QEEL PAR BATTY. (EPICODE)
Staff
Lélio dí Ruzzante
Admin ⇄ Le mp
Alice Delaunay
Admin ⇄ La mp
Gustav Svendsen
Admin ⇄ Le mp

Codex Suprême de Dis
La table des lois, le contexte, et les informations à connaître.
42 sujets et 543 messages
avatar
Grand Registre des Sbires
Un passage obligatoire sous peine de punition terrible. C'est ici que vous présenterez votre personnage, que vous l'intégrerez à l'univers. Vous pouvez poster dans la zone flood sans être validé, mais pas pour les rps !
Journal People Dépravé
Là où on retrouve les listings, les scénarii, les prédéfinis, tout ce qui est lié aux personnages à incarner sur le forum.
Grimoire Absolument Existentiel
La zone HRP où on dévoile ses relations, ses plans diaboliques, ses sujets scabreux, ses secrets d'alcôves.

13 sujets et 2385 messages
avatar
Antre du divertissement
Où l'on s'amuse, où l'on rit, où l'on plante son grain de folie. Et où on l'entretient - gentil jardinier.
Accueil des invités
Où on pose ses questions, où on attend des réponses. Attention à ne pas se faire avoir avec un pacte fumeux.
Archives infernales
Ici gisent les anciens sujets, les anciens membres. C'est le cimetière où sont enterrés vos secrets, vos folies, et vos espoirs.

Centre de Parys
Espace grouillant de vie où riches et pauvres se mêlent en une danse vulgaire, le centre de Parys est un cirque de l'étrange. Rares sont ceux qui peuvent vivre dans ses maisons étroites, plus nombreux sont ceux qui hantent ses ruelles entre deux cartons, mendiant une piécette pour de l'alcool bon marché. Le soleil règne sur un royaume de sublime et pompeux où la bourgeoisie s'acoquine. La nuit laisse place au danger, malgré les ardeurs policières et militaires. Le centre de Parys est le théâtre de crimes proprets et de vols sans conséquences, ainsi que des Bals les plus somptueux.
Île de la Cité
Située sur la Seine, elle est le centre vital de la cité. Tête pensante, cœur battant, moelle à sucer pour tout qui chercherait à s'en emparer. Eglise majestueuse dont la renommée dépasse les frontières, Notre Dame de Parys observe d'un oeil malveillant les ténèbres s'emparer de la cité. Quartier général de la justice et de ses représentants, la Conciergerie est le centre nerveux du système judiciaire impérial.
1 sujets et 9 messages
avatar
Ile Saint-Louis
L'île Saint-Louis, reliée à l'île de la Cité par le pont Saint-Louis et aux rives droite et gauche de Parys par plusieurs autres édifices, est située sur la Seine. Zone de calme au milieu de l'effervescence parysienne, y habiter était le rêve de tous les fortunés fut un temps. De superficie limitée, elle est surtout recouverte de maisons et d'hôtels particuliers, situés sur les bords du fleuve. On y retrouve également le Théâtre Saint-Louis, petit édifice fréquenté par la petite bourgeoisie majoritaire, sur le quai d'Anjou.
Montmartre
Quartier pittoresque où se laissent aller les élans bucoliques les plus condamnables, Montmartre est le repaire des écrivains, des artistes mais également de jolies danseuses dans de grands et réputés cabarets. L'endroit est populaire mais la bourgeoisie n'hésite pas à se mêler au beau monde... En opposition, la place Pigalle, contribuant à la mauvaise réputation d'un quartier aux mœurs légères. Ici, le risque est élevé d'y laisser la bourse, si la chance vous sourit, voire la vie. On trouve en cet endroit malsain de nombreuses maisons de jeux et endroits clos... surplombés par le Sacré-Coeur, qui couve cette débauche d'un regard désapprobateur.
Faubourg Saint Honoré
Le faubourg Saint-Honoré fut absorbé par le centre parysien lors de la rénovation haussmanienne du 19ème siècle. Il a cependant conservé ce nom, depuis. En bordure des Champs-Elysées, cet ancien village a conservé quelques maisons de maître bien qu'il se soit modernisé depuis lors. Il s'agit traditionnellement d'un lieu de résidence prisé par les pratiquants de la magie en tous genres. Le faubourg regorge en effet d'énergie prête à être utilisée par ceux qui sauraient s'en servir...
Rive droite
Bien que le terme rive droite désigne originellement la rive nord de la Seine, cette expression a été vite utilisée pour les quartiers du nord-est parysien. On y trouve quelques monuments, certains abandonnés, d'autres non, mais les lieux sont plutôt le repère des classes populaires aujourd'hui, à l'exception des zones aux limites des portes de Parys. Endroit vivant, simple, il y règne une ambiance somme toute assez agréable, et ce quelle que soit votre espèce.
Rive gauche
La rive sud n'a été rénovée par Haussmann que sur les bords de Seine, jusqu'au palais du Luxembourg à l'est et au champ de Mars à l'ouest. Cette petite zone est cependant digne d'éloges. Rues claires, dégagées, éclairées correctement, surveillées en tout temps, ce sont les classes plus aisées qui se disputent les propriétés qui s'y trouvent. Peu de garous choisissent de s'y installer du fait de l'urbanisation très présente, mais les autres espèces s'y épanouissent fort bien.
1 sujets et 7 messages
avatar
Les catacombes
Ces tunnels s'étendent dans les sous-sol de la capitale, impitoyables et tortueux tentacules. Les ténèbres sont rois et les quelques torches fixées aux murs ne suffisent pas. Lutte perdue d'avance. Qui sait ce qui se cachent dans les entrailles de la cité ou même comment y pénétrer? Les créatures d'outremonde, en règle générale et quelques mortels trop fous pour se tenir à l'écart. Le territoire est divisé, des corporations criminelles s'arrachent des morceaux de tunnel -plus aisés pour commettre des méfaits. C'est là que se cache l'Assemblée.

Banlieue Nord
Derrière Montmartre s'étend le faubourg Montmartre, petite ville pittoresque aux portes de Parys, dont les toits ne montent que bien peu vers le ciel. Repère de voleurs à la main leste, d'escrocs en tous genres et de curieux en mal de sensations, le faubourg n'est jamais qu'une extension du quartier du Sacré-Coeur.
Banlieue Est
Zone urbaine bien entretenue traditionnellement du fait de la présence du cimetière du Père Lachaise sur ses terres, la banlieue est de Parys s'étend du sud du parc des Buttes-Chaumont jusqu'à la Seine. Accolée à la capitale, elle s'y confond presque, tant elle y ressemble. A tel point que l'on peut se demander où finit l'une et où commence l'autre.
Banlieue Sud
La banlieue Sud, le parent pauvre de Parys. A moitié délabrée dans son ensemble, on y trouve quelques rues plus présentables, aux limites de la capitale, à vrai dire - comme si l'on avait voulu cacher la misère. Car c'est bien de cela qu'il s'agit. Entassés les uns sur les autres dans des bâtisses qui ne tiennent debout que par miracle pour certaines, le petit peuple y dépérit à petits feux. Ici, les querelles se règlent généralement dans le sang, les disparitions restent non élucidées, et la loi du plus fort règne en maître.
0 sujets et 0 messages
Pas de nouveaux messages
Banlieue Ouest
La banlieue Ouest a été une zone construite, fut un temps. Aujourd'hui, seule la couronne autour de Parys est encore urbaine. Dès lors qu'on dépasse Passy, la nature reprend ses droits - si l'on fait exception des grands axes routiers, sans doute. Les environs ont été reboisés, laissés à l'état sauvage pour les garous qui ne souhaitaient pas peupler les abords des Champs-Elysées. Bien évidemment, les dits garous ne sont pas les seuls à en apprécier les charmes et on y trouve quelques propriétés étendues, notamment le Château d'Ecouen, institution qui instruit les jeunes femmes dont l'un des parents proches a reçu la Légion d'Honneur.

0 sujets et 0 messages
Pas de nouveaux messages
Reste du monde
Mais pourquoi s'y aventurer, quand la France est si belle ?

1 sujets et 13 messages
avatar
Flashback
Un retour dans les limbes du passé.
Sujets actifs du jour
Top 20 des posteurs du jour
Top 20 des posteurs du forum
Supprimer les cookies du forum
Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 10 Enregistrés, 0 Invisible et 1 Invité

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 26 le 06.01.18 16:32

Utilisateurs enregistrés : Arthur De Saint Vaast, Dario dí Valentino, Ira Abisheva, Lélio dí Ruzzante, Maxime L. de Belcayre, Milo Marchiori, Séverine Corriveau, Tomas de Batz, Trent Lacroix, Ève Eriksen
Immortels Sanguinaires
Les proscrits, les maudits. Pour gagner l’immortalité, ils ont sacrifié leur âme. Réduis en esclavage par le besoin prégnant – tout puissant – d’aspirer les fluides des mortels, ils sont l'Errance. Ils sont l'arme et le trépas, la violence et la passion que la nuit magnifie.
Esclaves de la Lune
Les animaux, les métamorphes. Êtres vivants capables de prendre l’apparence d’une bête, ils sont des prédateurs redoutables et des guerriers farouches. Les griffes acérées, les pulsions décuplées, ils vivent avec intensité et hurlent chaque soir leur amour à la lune.
Addicts Manavores
Les presque humains, les privilégiés. Mortels dotés d’une affinité avec la mana, ils ressentent les énergies, vibrent crescendo à leur contact. Ils modèlent leur don d’une infinité de manières, suivent leurs propres règles. Enfants de la liberté, ils se jouent des limites.
Sbires Distiques
Les monstres, les démons. Vade Retro, Satanas ! Habitants de Dis perdus à Chtonya pour servir les desseins obscurs de leurs maîtres, les narakhes ne respectent rien et n'aspirent qu'à bouffer votre âme. Ils hantent le monde et attendent patiemment qu’il sombre dans le chaos.
Illuminés Emplumés
Les lumineux, les anges. Dieu est grand, Dieu est miséricordieux ! Foutaise. Habitants d’Elhà errant à Chtonya, ils servent avant tout le Conseil des Sept. Sourire radieux collé sur leurs faces ; ils exploitent la crédulité humaine à travers la religion, pour mieux moissonner les âmes.
Religieux Angoissés
Les soldats, les endoctrinés. Le Tout-Puissant les a élus pour combattre le mal, terrasser les immortels, arracher le poil des lunaires, brûler les sorcières. Ils sont les enfants du Vatican guerrier. Ils n’hésitent jamais, transpercent la chair impie avec tout instrument à leur portée.
Mortels Mal-aimés
Les mortels, les humains. La barbaque, l’être inférieur, standard… L’Originel, pourtant, car tous ou presque découlent de lui. Exploités jusqu’à la dernière goutte de sang, jusqu’à la dernière larme, ils recèlent pourtant une force insoupçonnée. Il est l'Essence de ce monde, l'Espoir d'un futur.
Nos membres ont posté un total de 8178 messages
Nous avons 42 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Elyza Connors